Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

20 - 2000, SGRI 12 - Subvention à l'Alliance des étudiants francophones (5e). - Montant : 600.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


M. Vincent REINA, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération SGRI 12 relatif à l'attribution d'une subvention à l'Alliance des étudiants francophones (5e).
Mme TAFFIN a la parole.
Mme Benoîte TAFFIN, maire du 2e arrondissement. - Monsieur le Maire, les élus indépendants sont opposés à cette demande de subvention de 600.000 F au bénéfice de l'Alliance des étudiants francophones, et ce, pour plusieurs raisons :
- il s'agit d'une demande de subvention rétroactive par rapport à l'événement à l'origine de l'opération ,
- ensuite, la multiplicité des concours qui figurent au budget prévisionnel de cette association prouve en soi son caractère plus national que parisien.
Nous préférerions que cette association tende la main à l'Assemblée nationale plutôt qu'au Conseil de Paris.
En 1999, nous avions été sollicités pour 300.000 F ; cette année, c'est 600.000 F, soit un doublement, ce qui nous paraît énorme.
M. Alain MORELL. - Juste quelques remarques sur la délibération précédente concernant le Comité d'éthique. En soi, c'est une bonne chose dont nous avons approuvé la création...
M. Vincent REINA, adjoint, président. - On est sur le SGRI 12...On est hors sujet.
M. AURELLI a la parole pour répondre à Mme TAFFIN.
M. Paul AURELLI, adjoint, au nom de la 2e Commission. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, l'exposé des motifs qui accompagne le projet de délibération est extrêmement complet car nous voulons que l'ensemble des membres de cette Assemblée soient informés de la réalité, de la consistance et de la contribution de l'Alliance des étudiants francophones à la manifestation "Festival de l'Internet 2000" dont la Ville de Paris est partie prenante.
Vous pourrez constater que contrairement à ce qu'a pu croire notre collègue Mme TAFFIN, cette manifestation s'est largement déroulée sur le sol parisien, que de très nombreux centres d'animation et associations d'intérêt local y ont participé. Dans ces conditions, la contribution de cette association aux manifestations prévues par la Ville de Paris est à la fois substantielle et suffisante pour justifier une subvention de ce montant.
Je recommande donc à l'Assemblée d'adopter cette délibération.
M. Vincent REINA, adjoint, président. - Merci, Monsieur AURELLI.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SGRI 12.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, SGRI 12).