Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

66 - QOC 2000-321 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Maire de Paris concernant le nombre d'absences non remplacées de maîtres d'école notamment dans le 16e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


Libellé de la question :
"Depuis le début de l'année scolaire, l'Académie de Paris, dans son ensemble, et le 16e arrondissement, en particulier, se trouvent confrontés à un nombre d'absences non remplacées de maîtres d'école sans précédent.
Les parents d'élèves s'inquiètent justement de ce phénomène. Une délégation de l'école "La Fontaine", reçue par les autorités académiques, s'est entendue accuser "d'incivisme" du fait de ses démonstrations d'impatience. Leur école compte actuellement 69 jours d'absences non remplacées.
M. Claude GOASGUEN rappelle une nouvelle fois que la Mairie de Paris - et donc le contribuable parisien - participe très au-delà de ses obligations légales au financement de l'Académie. Il demande donc à M. le Maire de Paris de bien vouloir prendre toutes les mesures nécessaires pour faire redresser cette situation inacceptable et d'envisager des sanctions financières contre l'Académie de Paris qui n'assure pas ses obligations de service public."
Réponse (M. Vincent REINA, adjoint) :
"La Mairie de Paris est intervenue à plusieurs reprises auprès de l'Académie de Paris suite aux problèmes posés par le non-remplacement d'enseignants absents, en particulier à l'école élémentaire 41 bis, rue La Fontaine (16e arrondissement) et a marqué sa préoccupation face à la situation de cette école.
L'Académie de Paris reconnaît que les questions de remplacements d'enseignants absents dans le 16e arrondissement ont été particulièrement difficiles à gérer, du fait de l'importance du phénomène cette année.
A la suite d'une nouvelle intervention des services municipaux, l'inspecteur d'Académie vient tout récemment de confirmer à nouveau que le maximum est mis en oeuvre pour résorber les absences dans cet arrondissement et qu'une attention toute particulière est portée à l'école élémentaire 41 bis, rue La Fontaine."