Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

138 - QOC 2000-2013 Question du Conseil du 11e arrondissement à M. le Maire de Paris concernant le programme d'aménagement de l'opération "Cité de l'Avenir - passage de Ménilmontant"

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


Libellé de la question :
"Dans quels délais la Ville de Paris entend-elle présenter au Conseil du 11e arrondissement et au Conseil de Paris le programme d'aménagement de l'opération "cité de l'Avenir passage de Ménilmontant" et procéder au lancement de l'enquête publique ?"
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
"Le projet de délibération relatif à la Cité de l'Avenir, portant notamment sur le programme, le projet d'aménagement et la mise en ?uvre d'une déclaration d'utilité publique, a été élaboré au printemps 1999. Dans le courant de l'été 1999, il a été communiqué, de manière informelle, à la mairie du 11e arrondissement, afin de recueillir son accord sur le dossier dans un esprit d'efficacité et de dialogue.
Le Maire du 11e arrondissement a fait connaître son accord en septembre 1999, sous réserve que le statut de la voie intérieure reste public, alors que le projet prévoit un déclassement.
Des éléments complémentaires et précis ont donc été réunis afin d'exposer de manière détaillée au Maire du 11e arrondissement les motifs pour lesquels le projet prévoyait le déclassement de la Cité de l'Avenir. Cette orientation est liée à la recherche d'une sécurité et d'une gestion optimales de cette voie. Ces arguments ont été présentés au Maire du 11e arrondissement, lors d'une réunion qui s'est tenue le 16 février 2000 à la mairie du 11e.
Le Maire du 11e arrondissement s'étant rallié aux arguments qui lui ont été exposés, le projet de délibération a été finalisé et le Conseil de Paris devrait être saisi de ce projet à l'été. Ensuite, le Préfet de Paris sera saisi pour procéder à la déclaration d'utilité publique de l'opération et permettre d'achever les dernières acquisitions nécessaires à sa réalisation."