Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

110 - QOC 2000-359 Question de M. Jean-Marie LE GUEN et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris à propos de l'école élémentaire, 33, place Jeanne-d'Arc (13e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


Libellé de la question :
"Les conditions de vie des enfants de l'école élémentaire, 33, place Jeanne-d'Arc (13e), semblent se dégrader. Les parents d'élèves ont signalé, à plusieurs reprises, ces dysfonctionnements à la mairie du 13e. Leurs interventions sont restées sans réponse.
C'est pourquoi M. Jean-Marie LE GUEN et les membres du groupe socialiste et apparentés souhaiteraient une réponse de la part de M. le Maire de Paris concernant les problèmes suivants :
1°) problèmes de sécurité : les carreaux cassés ne sont pas remplacés et les grilles des arbres de la cour sont dangereuses. L'état général des locaux est insatisfaisant pour un établissement accueillant un jeune public ;
2°) concernant la classe d'intégration scolaire pour des enfants handicapés moteurs : les tables adaptées à ces enfants n'ont pas toujours été livrées. Les prises électriques pour les ordinateurs ne sont toujours pas installées, sans compter que ces ordinateurs ont été fournis par les parents puisque la Municipalité n'a pas daigné en fournir. Enfin, aucun transport adapté n'est prévu pour les sorties scolaires ;
3°) la piscine : M. le Maire de Paris peut-il indiquer les raisons pour lesquelles l'accès de la piscine est refusée aux enfants des classes spécialisées ? En outre, des créneaux horaires auraient été supprimés pour d'autres classes ;
4°) les centres de loisirs : les parents d'élèves fréquentant le centre de loisirs se plaignent des nombreuses absences d'animateurs non remplacées ; enfin, d'une manière plus générale, ils considèrent que les critères de recrutement des animateurs sont insatisfaisants."
Réponse (M. Vincent REINA, adjoint) :
"Les problèmes de fonctionnement de l'école élémentaire 33, place Jeanne-d'Arc ont été signalés à la Direction des Affaires scolaires le 13 mars 2000 et les actions propres à y remédier ont été immédiatement engagées.
En ce qui concerne les problèmes de sécurité, tous les carreaux cassés ont été remplacés par l'atelier de la section locale d'architecture et les corsets des arbres dangereux ont été enlevés le 21 mars dernier par les services des Parcs et Jardins.
Les modèles standards de tables pour handicapés proposés à la directrice ne répondant pas totalement aux besoins, une commande de mobilier sur mesure a été effectuée et les tables sont en cours de livraison. Les travaux d'alimentation électrique des micro-ordinateurs de la classe spécialisée seront réalisés pendant la première semaine de juillet prochain. En matière d'équipement informatique, contrairement à ce qu'indiquent les auteurs de la question, l'école a bénéficié d'une double dotation. La bibliothèque/centre de documentation est équipée de 2 micro-ordinateurs multimédia connectés à Internet. Cette opération est intervenue, en 1998, au titre des expérimentations Internet. La salle informatique est équipée de 12 micro-ordinateurs en réseau et d'une connexion Internet. Cet équipement date de 1999.
Les 6 demandes de sorties pédagogiques par car, formulées pour l'année scolaire 1999/2000 pour la classe spécialisée ont été intégralement satisfaites. Toute nouvelle demande fera l'objet d'un examen attentif de la Direction des Affaires scolaires.
Concernant le refus de l'accès aux séances de piscine aux enfants des classes spécialisées, il est rappelé que les créneaux de piscine sont attribués sur la base de la présence simultanée de 2 classes afin de respecter les normes de sécurité.
Actuellement, la priorité étant donnée aux classes de C.P. et de C.M.2., conformément à la circulaire académique organisant les activités aquatiques à l'école primaire, aucun créneau n'est vacant dans les 3 piscines de l'arrondissement et ne permet l'accueil de nouvelles classes.
S'agissant des créneaux horaires supprimés, le changement de cycle prévu dans le cadre de la réorganisation de l'enseignement de la natation, mi-mars, a pu occasionner la suppression d'une séance de natation de 3/4 d'heure pour une classe de cette école.
Toutefois, la situation est maintenant rétablie puisque tous les enfants des classes de C.P. et de C.M.2. de l'école bénéficient de l'enseignement de la natation, soit à la piscine Château-des-Rentiers, soit à la piscine Dunois.
L'équipe du centre de loisirs élémentaire 33, place Jeanne-d'Arc, est composée de 6 animateurs, ce qui respecte les normes d'encadrement prévues par la réglementation nationale du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Conformément à celle-ci, plus de la moitié des agents sont diplômés du B.A.F.A. (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur)."