Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

84 - QOC 2000-341 Question de M. Georges SARRE et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris au sujet du soutien scolaire dit "classes relais"

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


Libellé de la question :
"Afin de répondre à un besoin de soutien scolaire accru en dehors même de l'enceinte des établissements, l'Académie de Paris a souhaité développer des classes spécifiques, dites "classes-relais", qui s'adressent aux élèves des collèges rencontrant certaines difficultés.
Ce type de structure a déjà montré des effets positifs et c'est pourquoi il apparaît nécessaire de poursuivre l'expérience.
Aussi, la mairie du 11e arrondissement a-t-elle fait connaître son soutien à cette initiative, mais celle-ci repose sur l'attribution de locaux aménagés en conséquence.
Il appartient donc au Département de Paris, collectivité territoriale compétente pour les locaux relevant du collège, de mettre à disposition un espace adapté pour l'établissement de cette classe-relais.
M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement des citoyens demandent donc à M. le Maire de Paris de prendre toutes les dispositions en ce sens pour la prochaine année scolaire."
Réponse (M. Vincent REINA, adjoint) :
"Les classes-relais sont de petites structures d'enseignement, mises en place par l'Education nationale ; situées dans des locaux extérieurs aux collèges, elles visent à offrir, pendant quelques mois, une aide adaptée à une dizaine de collégiens rencontrant des difficultés scolaires.
Un premier projet est en cours de mise en place dans le 20e arrondissement. L'Académie de Paris a obtenu de l'O.P.A.C. la location au franc symbolique d'un local, et sollicite la collectivité parisienne pour le financement des travaux d'aménagement et du premier équipement.
Le Département de Paris est déterminé à apporter sa contribution à la réussite du projet : d'ailleurs une dotation de démarrage a d'ores et déjà été versée. La réalisation effective de la classe-relais a été retardée du fait de difficultés rencontrées par l'Etat.
Le Département de Paris est prêt à examiner toute démarche de l'Académie visant à l'extension de ces structures, l'Etat ne faisant ainsi que compléter le dispositif départemental de prévention éducative mis en place depuis plus de 10 ans au titre de "l'action collégiens" destinée aux jeunes de 11 à 17 ans. Cette dernière se caractérise par l'intervention d'un adjoint éducatif dans les lieux de vie des jeunes.
Actuellement, 34 adjoints éducatifs sont présents au quotidien dans 30 collèges situés dans des quartiers sensibles, à la satisfaction des principaux d'établissement qui réservent à cette action un de leurs locaux. Près de 7.000 collégiens bénéficient chaque année de cette initiative.
Le contrat éducatif parisien pourrait envisager des actions de coordination entre les classes-relais et l'action collégiens."