Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

64 - QOC 96-147 Question de Mmes Gisèle MOREAU, Martine DURLACH, M. Pierre MANSAT et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris concernant la société "Barbara S.A." implantée dans le 13e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- La question suivante est adressée à M. le Maire de Paris en ces termes :
"A différentes occasions, la Municipalité a affirmé sa volonté d'agir afin de maintenir l'emploi dans Paris, notamment les P.M.I.-P.M.E.
Or, la société "Barbara S.A.", dont le siège et une partie de la production sont localisés dans le 13e arrondissement, vient d'annoncer aux élus du Comité d'entreprise et au personnel son intention d'abandonner toute implantation à Paris.
Cette décision est extrêmement grave. Elle va se traduire par la disparition de 272 emplois, dont une majorité d'emplois de production et des licenciements.
En effet, il apparaît d'ores et déjà que la plupart des ouvrières ne pourront suivre la délocalisation prévue dans différents sites de province.
Le document fourni par la direction pour justifier ses projets ne contient pas d'argument convaincant et ses motivations tendent surtout à bénéficier d'aides financières de l'Etat au détriment de l'emploi stable.
C'est d'ailleurs ce qui a conduit le Comité d'entreprise, unanime, à désigner un Cabinet d'expertise.
Aussi, Mmes Gisèle MOREAU, Martine DURLACH, M. Pierre MANSAT et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris les mesures qu'il compte prendre pour réunir d'urgence sous son autorité et celle du Préfet, une table ronde avec le Comité d'entreprise, les syndicats, les élus locaux et le Maire du 13e arrondissement pour dégager des solutions permettant le maintien et le développement de cette entreprise dans l'arrondissement."
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de Mme Isabelle de KERVILER, adjoint.
Le Maire de Paris porte une attention toute particulière aux questions de l'emploi, du maintien et du développement de l'activité économique de la Capitale.
Dès qu'il a eu connaissance du départ éventuel en province des services de la société "Barbara S.A.", dans le cadre d'une réorganisation de ce secteur de production, le Maire de Paris, en liaison avec le Maire du 13e arrondissement, a immédiatement appelé l'attention du Préfet de Paris sur ce dossier et lui a fait part de ses vives préoccupations.
Les services de la Ville de Paris ne peuvent cependant interférer dans le cadre d'une décision qui relève de l'entreprise, sous le contrôle des services compétents de l'Etat (Direction départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle de Paris).