Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

93 - QOC 96-160 Question de M. Alain DUMAIT, élu indépendant, à M. le Maire de Paris au sujet de l'association "Commissariat de Paris à Tokyo".

Débat/ Conseil municipal/ Avril 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- La question suivante de M. Alain DUMAIT à M. le Maire de Paris concerne l'association "Commissariat de Paris à Tokyo".
Elle est ainsi rédigée :
"M. Alain DUMAIT interroge M. le Maire de Paris sur l'association "Commissariat de Paris à Tokyo".
Il a noté que la Ville de Paris a versé à cette association une subvention de 2.950.000 F en 1995 et prévu 2.900.000 F pour 1996.
M. Alain DUMAIT souhaite que M. le Maire de Paris donne des informations sur les activités de cette association."
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de M. Patrick-Olivier PICOURT, adjoint.
L'association "Commissariat de Paris à Tokyo" résulte de l'évolution très positive des relations souhaitées par les responsables des 2 capitales depuis la signature de leur pacte d'amitié en 1982.
Créée en 1987 sous le titre "Commissariat pour la saison de Paris à Tokyo", cette association a pris en charge l'organisation et une partie du financement des saisons culturelles organisées dans les 2 villes de 1988 à 1993, saisons ayant comporté un certain nombre de manifestations très marquantes.
A partir de septembre 1993, les statuts et le nom de l'association ont été transformés de façon à répondre de manière mieux adaptée aux relations de plus en plus importantes de la Ville de Paris avec le Japon, dans un double but :
- assurer la promotion et la représentation de Paris au Japon, non seulement sur le plan culturel et touristique, mais également dans le domaine économique ;
- organiser toutes actions de relations publiques visant à faire mieux connaître Paris au Japon.
Dans ce cadre, l'association a servi de support à l'ouverture d'un bureau de représentation de la Ville de Paris au Japon destiné à faciliter la réalisation de ces 2 objectifs. Cette initiative n'est pas isolée : il convient en effet de rappeler que les villes de Tokyo, d'Osaka et de Kobé disposent chacune d'un bureau de représentation à Paris depuis plusieurs années.
La subvention signalée pour 1995 correspond à la fois aux dépenses engagées au titre des activités de l'association et aux frais de fonctionnement de ce bureau. Pour tenir compte des mouvements des parités monétaires entre le yen et le franc, et de l'annulation d'un projet d'exposition internationale des villes qui devait se tenir à Tokyo d'avril à septembre 1996, la subvention a été ramenée à 1.500.000 F au budget de cette année.