Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DASES 478 G - Subvention à "Paris Habitat - OPH" pour la réalisation d'un programme d'acquisition-amélioration de 18 logements PLUS en foyer de vie pour personnes en situation de handicap psychique, 114 rue du Temple (3e). - Montant : 570.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Novembre 2009


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DASES 478 G relatif à l'attribution d'une subvention de 570.000 euros à "Paris Habitat" pour la réalisation d'un programme d'acquisition-amélioration de 18 logements PLUS en foyer de vie pour personnes en situation de handicap psychique.

La parole est à M. CARON-THIBAULT.

M. Gauthier CARON-THIBAULT. - Monsieur le Président, mes chers collègues.

Je tiens à souligner l'arrivée en plein c?ur de Paris, donc de la ville, de ce foyer d?hébergement pour personnes en situation de handicap psychique et de ce centre d?accueil en cas de crise, gérés par l'?uvre Falret et par l'hôpital Esquirol.

Il est, en effet, important de souligner cette ouverture, alors que ce type de handicaps et leurs structures d?accueil n'ont généralement pas bonne presse. On en parle à chaque fois qu'il y a des drames et jamais quand ces structures permettent à de nombreuses personnes en situation de handicap de rester vivre dans la cité dans une dynamique d'insertion sociale.

Je tiens à souligner également la grande disponibilité de l??uvre Falret qui s'est mise à disposition de la mairie du 3e pour communiquer avec les riverains et répondre très tôt aux questions qu'ils se posaient : réunions avec les riverains, rencontres avec les parents d'élèves des écoles avoisinantes, participation à la Semaine locale du handicap.

Enfin, Monsieur le Président, mes chers collègues, je précise que l'ouverture de ce bâtiment prévue mai 2010 redonnera une nouvelle vie à cette adresse qui, pendant de très nombreuses années, est restée vide.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur CARON-THIBAULT.

Madame DUBARRY, vous avez la parole.

Mme Véronique DUBARRY, au nom de la 6e Commission. - Merci, Monsieur le Président.

Je voudrais remercier la mairie du 3e arrondissement qui a fait preuve, en la matière, d'ouverture d'esprit mais pas seulement, parce que les personnes en situation de handicap psychique ou mental sont encore trop stigmatisées, trop souvent rejetées loin du c?ur de nos cités. Je crois que la volonté de la mairie du 3e, accompagnant l'association les ?uvres Falret, a fait que cette nouvelle structure verra le jour dans les meilleures conditions possibles.

C'est évidemment pour la Municipalité parisienne un grand plaisir, parce que nous nous sommes fixé un objectif extrêmement ambitieux en matière d'ouverture de places en structure d'hébergement pour tous types de handicap. Si j'en crois, et je le crois, le dernier comité de pilotage que nous avons eu en la matière, nous atteindrons 55 % de cet objectif d?ici 2009-2010.

Cela n'est possible que parce que des maires d'arrondissement se mobilisent, se battent, mais font aussi ?uvre de pédagogie, d'explication à l'égard des populations, et pour toutes ces raisons, il me semble que si l'ambition forte de la municipalité parisienne est là, elle ne peut que s'appuyer sur le travail réalisé dans certains arrondissements.

On voit, vous l'avez dit, trop souvent encore des drames, qui suscitent nombre de débats et de grandes déclarations alors que le plus simple serait de mettre en place des structures adaptées pour les personnes en situation de handicap psychique et mental, en plein c?ur de nos villes. Votre effort, votre action, dans le 3e arrondissement, me permettent de dire qu?il y a bien 19 autres arrondissements.

Certains ont déjà pris leur part de cette action, de ce combat, de cette lutte, ce n'est pas généralisé totalement. Si nous devons et si nous pouvons répondre à cette demande importante, ce sera dans les 20 arrondissements parisiens.

Je vous remercie beaucoup.

M. Christian SAUTTER, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 478 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2009, DASES 478 G).