Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

149 - QOC 2004-1005 Question du Conseil du 1er arrondissement à M. le Maire de Paris à propos de son vœu du 19 février 2004 relatif à la réévaluation de la subvention 2004 en faveur de l'association "Judo Paris centre"

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2004


Libellé de la question :
"Le Conseil du 1er arrondissement demande à M. le Maire de Paris à quelle date il compte répondre à son v?u du 19 février 2004 et s'il accepte de réévaluer la subvention 2004 en faveur de l'association "Judo Paris centre", comme le demande la majorité des élus du 1er arrondissement."
Réponse (M. Pascal CHERKI, adjoint) :
"L'association "Judo Paris Centre" comptait 256 adhérents en 2003 (dont 226 licenciés) et s'est vue attribuer 3.800 euros en 2003 (ainsi qu'une part non reconductible de 700 euros). Une subvention de 4.500 euros (soit 700 euros de plus en fonctionnement) a été votée au Conseil de Paris du 1er mars 2004 afin de répondre aux besoins de l'association, dans un contexte de stabilité des licenciés.
Par ailleurs, l'association se voit attribuer 6.000 euros en convention d'objectifs 2004/2005. Le passage du régime de subvention à celui de convention d'objectifs aboutit à un chevauchement exceptionnel qui porte le montant total versé à l'association, pour 2004, à 10.500 euros.
Cette convention de 6.000 euros a été votée au Conseil de Paris du 27 septembre.
De plus, sachant que la subvention moyenne appliquée aux sports de masse est de 13 euros par licencié, ce qui donnerait un montant théorique de 2.938 euros pour "Judo Paris Centre", force est de constater que le montant de 6.000 euros est deux fois supérieur à ce montant théorique, ce qui constitue une attribution déjà très favorable pour cette association (soit 26,55 euros par licencié).
En comparaison, la Ligue de Judo (9.351 licenciés et 32.000 euros) et le Judo Club Sainte-Louise (54 licenciés et 500 euros) sont moins bien pourvus en termes de ratio subvention/licencié avec respectivement 3,42 euros et 9,26 euros."