Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

17 - 2004, DDATC 135 - Subvention à l'association "P'Arc en ciel", 56, rue Mademoiselle (15e). - Montant : 800 euros

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2004


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DDATC 135 concernant une subvention à l'association "P'Arc-en-ciel", qui est située rue Mademoiselle, dans le 15e arrondissement pour un petit montant de 800 euros.
Je donne la parole à Gilles ALAYRAC.
M. Gilles ALAYRAC. - Madame la Maire, petit montant, petite intervention ! L'association de quartier "P'Arc-en-ciel" constitue donc pour le 15e un atout de par le rôle qu'elle s'est assigné, qu'elle remplit parfaitement, qui est celui d'animer un quartier de Paris. Cette association est, je crois, le type même des associations qu'il faut encourager et je me félicite de cette première aide financière.
Je trouve bien, je le dit à Marie-Pierre de LA GONTRIE, que l'on encourage les nouvelles et les jeunes initiatives. En effet, en deux ans d'existence, "P'Arc-en-ciel" s'est fait un nom en proposant à la population de ce quartier de nombreuses manifestations. L'implication de cette association dans les débats du CICA, du conseil de quartier, son imagination en matière d'activités culturelles et de loisirs font de "P'Arc-en-ciel" une association que les élus ne peuvent qu'encourager.
Cette première subvention lui permettra donc de poursuivre son activité en 2005. J'aimerais que cette première aide, qui est en deçà de ce qu'elle demandait, mais c'est un commencement, ne soit qu'une première étape de l'engagement de la Ville à ses côtés.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Gilles ALAYRAC, et je suis entièrement, en tant qu'élue du 15e, d'accord avec ce que vous venez de dire.
La parole est à Mme Joëlle CHÉRIOUX de SOULTRAIT.
Mme Joëlle CHÉRIOUX de SOULTRAIT. - Merci, Madame la Maire.
Je m'associe aux propos tenus par mon collègue ALAYRAC concernant les activités de l'association "P'Arc-en-ciel". Ce projet de délibération nous propose de verser une subvention de 800 euros, bien sûr, je m'en réjouis. Je m'en réjouis d'autant plus que c'est une jeune association, de notre arrondissement, et qu'elle y fait un travail remarquable.
En revanche, et à la différence de mon collègue, je m'étonne de la parcimonie dont la Ville, pour une fois, fait preuve en matière de subventions car c'est une chose à laquelle nous ne sommes pas véritablement habitués et j'ose espérer que "P'Arc-en-ciel" n'est pas victime de l'ostracisme dont le 15e est parfois l'objet.
En effet, l'association avait fait une demande de 2.000 euros pour couvrir l'ensemble de ses activités, et donc, je remarque qu'elle n'a pas été entendue et je m'en étonne. J'ai d'ailleurs fait cette remarque lors de notre Conseil d'arrondissement, au cours duquel j'ai fait adopter un amendement demandant à ce que cette subvention soit portée de 800 à 2.000 euros. Je souhaite être entendue dans la mesure où ces 1.200 euros supplémentaires serviraient à financer la deuxième édition du carnaval organisé par l'association, les 800 euros promis dans le cadre de ce projet de délibération servant à financer l'assurance du local.
Je vous en remercie.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.
Je vais donner à la parole à Marie-Pierre de LA GONTRIE pour vous répondre.
Mme Marie-Pierre de LA GONTRIE, adjointe, au nom de la 5e Commission. - Je suis ravie que les élus dans une séance très dense prennent le temps de s'exprimer pour soutenir cette association, à travers une subvention d'un montant symbolique, mais pas très important. J'entends le bien que toute l'Assemblée, si j'ai bien compris, groupes confondus, pense de cette association et je suis ravie de voir qu'ils approuvent le choix que j'ai fait de la soutenir.
Racontez-moi, puisque vous êtes des élus de terrain, comment cela se passe avec cette association au cours de l'année suivante et j'aurai davantage encore d'éléments pour statuer l'année prochaine.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Madame de LA GONTRIE. J'ajoute un petit point, c'est que ce type d'associations peut aussi être subventionné par la mairie d'arrondissement. On peut aller au-delà parce que c'est vraiment une association qui a un travail local, donc mêlons nos efforts pour que cette association qui fait du très bon travail puisse effectivement le faire de façon plus confortable. Je sais qu'elle est déjà subventionnée, je connais bien cette association.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDATC 135.
Qui est pour ?
Contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DDATC 135).