Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

119 - QOC 2004-594 Question de Mme Brigitte KUSTER et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris concernant l'état des aires de jeux dans les squares parisiens

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2004


Libellé de la question :
"De plus en plus souvent la population nous interpelle concernant les aires de jeux pour enfants.
En effet, ces jeux sont retirés pour des raisons de mise aux normes afin d'améliorer la sécurité des enfants ce que l'on comprend bien évidemment.
Cependant, aucune solution de remplacement n'est envisagée, et plus étonnant encore aucun financement n'est prévu, ce qui a pour conséquence de laisser de nombreux squares sans le moindre jeu.
Au square Moncey un toboggan a été démonté en novembre 2003 pour vétusté. Il devait être remplacé "éventuellement" en 2004, mais il semblerait que vous n'ayez passé aucun marché à ce jour.
Au square Villa-Sainte-Croix la situation est incroyable, puisqu'il existe un toboggan qui a été condamné mais il ne peut être enlevé car il est intégré dans la rocaille ! Son remplacement a déjà été chiffré et proposé en opération d'investissement localisé mais n'a jamais été retenu. Or, ce toboggan continue à constituer un réel danger certains enfants s'amusant à l'escalader. L'urgence de son remplacement s'impose.
L'argument évoqué auprès du maire d'arrondissement selon lequel plus aucun crédit n'est disponible ne peut plus tenir lorsqu'il s'agit de mettre aux normes des jeux destinés aux enfants, et que la demande des habitants est aussi forte.
C'est pourquoi, Brigitte KUSTER et les élus du groupe U.M.P. vous demandent quand vous allez prendre les mesures nécessaires et inscrire prioritairement le remplacement de ces jeux qui, en l'état ou fermés, constituent un réel danger."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"La sécurité des enfants dans les espaces verts parisiens est une priorité qui passe parfois par la fermeture ou la dépose complète des jeux qui ont subi des dégradations ou qui ne sont plus aux normes. Ces mesures sont prises de façon immédiate dès la connaissance des problèmes et ceci afin d'assurer des conditions de sécurité optimales pour le public.
Dans le cas du square du passage Moncey, dont le toboggan a été démonté, les crédits nécessaires à la mise en place d'une nouvelle structure ludique et à la réfection du sol souple sont en cours d'engagement pour une réalisation des travaux avant la fin de l'année 2004.
En ce qui concerne le square Villa-Sainte-Croix, le remplacement du toboggan, qui est intégré à une structure décorative, présente un coût élevé. Cette opération est proposée au budget d'investissement 2005."