Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe “Les Verts” relatif au devenir de l’immeuble du 50, rue d’Alsace (10e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous allons examiner le v?u référencé n° 61 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts?, relatif au devenir de l?immeuble du 50, rue d?Alsace (10e).

Madame NENNER, vous avez la parole.

Melle Charlotte NENNER. - Merci, Monsieur le Maire.

L?immeuble du 50 rue d?Alsace est central et est idéalement situé entre la gare du Nord, la gare de l?Est et la gare R.E.R. Magenta.

Dans le cadre du projet ?Balcon vert? et dans une optique de liaison entre ces trois gares avec l?ouverture vers l?ouest du souterrain Château-Landon ce bâtiment constitue, à nos yeux, une opportunité exceptionnelle de création d?une nouvelle entrée de gare au coeur d?un pôle de transport majeur en utilisant le rez-de-chaussée côté La Fayette et le niveau bas côté Quai de la gare de l?Est.

Cela permettrait d?autre part de désenclaver le ?Balcon vert?, projet de jardin qui se situe juste en bas de cet immeuble. Je précise que le bâtiment appartient à R.F.F. et la S.N.C.F. et qu?il est difficile d?entrevoir quels sont leurs projets vis-à-vis de cet immeuble.

C?est pourquoi nous vous proposons que la Ville de Paris prenne une initiative vis-à-vis de ce bâtiment stratégiquement situé et nous proposons que la mairie de Paris acquière cet immeuble et qu?un projet concerté soit réalisé intégrant les différents besoins du quartier, liaisons entre les gares, équipements publics en cohérence avec le projet ?Balcon vert?.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Monsieur CAFFET, vous avez la parole.

M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint. - Il n?y a que le 1er alinéa qui me pose un problème, c?est-à-dire le fait que la Mairie de Paris acquiert l?immeuble du 50 rue d?Alsace, pour une raison très simple : cet immeuble n?est pas à vendre. Je sais qu?il y a eu une réunion qui s?est tenue la semaine dernière sous l?égide du S.T.I.F. sur le bipôle gare du Nord-gare de l?Est.

Un représentant de R.F.F. a annoncé lors de cette réunion, à laquelle participait Charlotte NENNER, que cet immeuble allait être mis en vente par la S.N.C.F. et R.F.F. En fait, il n?en est rien et d?ailleurs, un rectificatif au compte rendu de cette réunion a été envoyé aux différents participants par R.F.F. indiquant que cet immeuble n?était en réalité pas à vendre.

L?acquisition par la Ville du 50 rue d?Alsace n?est donc pas un problème d?actualité. S?il l?était, il faudrait, à ce moment-là, se poser la question. En revanche, le 2e item de ce v?u, relatif à un projet concerté et aux études nécessaires à sa réalisation ne pose rigoureusement aucune difficulté.

En résumé, bien évidemment, accord pour le 2e item de ce v?u, mais le 1er n?est pas d?actualité.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Madame NENNER, vous avez la parole.

Melle Charlotte NENNER. - On ne sait pas du tout ce que R.F.F. et la S.N.C.F. souhaitent faire de ce bâtiment. Je suis d?accord, pour faire une entrée de gare, il vaut mieux que ce soit R.F.F. ou la S.N.C.F. qui s?en occupent ; le problème, c?est qu?ils ne le font pas.

J?espère que la Mairie de Paris prendra une initiative en ce sens, en particulier en ce qui concerne les études, pour faire un peu avancer ce dossier et pour que cet immeuble ne reste pas une friche béante dans un endroit stratégique. J?accepte de retirer le 1er alinéa, à la condition que la Ville de Paris prenne ces initiatives d?étude et de contact avec ces deux entreprises.

M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint. - C?est d?accord.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Sous cette réserve, retrait du 1er alinéa, la Mairie de Paris acquiert l?immeuble au 50 rue d?Alsace, on est d?accord. Il est retiré.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme NENNER, amendée par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 369).