Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Voeu déposé par M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement, relatif à l’encadrement des goûters récréatifs.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2006


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 52 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts?, relatif à l?encadrement des goûters récréatifs.

C?est M. BOUTAULT qui le présente.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. En effet, Monsieur le Maire.

Il serait dommage qu?une bonne idée comme celles des goûters récréatifs soit mise à mal par un défaut de moyens. Puisqu?en ce qui concerne l?aspect alimentaire, le goûter - lui-même plus égalitaire, tous les enfants ont le même, avec un meilleur équilibre alimentaire - fait la satisfaction des parents et n?est pas contesté en lui-même (même si les caisses des écoles qui le fournissent doivent faire encore plus d?efforts pour que le goûter soit plus souvent varié et qu?il soit le plus souvent issu de l?agriculture biologique).

En revanche, sur l?aspect récréatif lui-même, le manque d?animateurs trop souvent observé dans les écoles maternelles, le déficit en termes d?encadrement des enfants nuit à l?image de cette bonne idée qui est le goûter récréatif.

Il m?a été rapporté à plusieurs reprises des situations où un animateur avait à surveiller jusqu?à 25 enfants. Donc afin que le goûter récréatif conserve un aspect à la fois ludique et pédagogique et ne s?assimile pas à une simple garderie, je souhaiterais qu?un bilan soit fait de la fréquentation des goûters récréatifs par les parents et que ce bilan comporte également le nombre d?encadrement des enfants au cours de ces animations de l?aprèsmidi.

Voilà. Merci à Eric FERRAND pour la réponse qu?il pourra apporter à ce voeu.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur BOUTAULT.

M. FERRAND vous répond et M. LEKIEFFRE fera une explication de vote.

M. Eric FERRAND, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Il y avait deux points dans le v?u mais je vais en dire un mot.

Bien entendu, j?ai trouvé que M. BOUTAULT était un peu sévère quand même sur l?organisation des goûters, sur l?organisation récente de l?année dernière. Les animateurs sont désormais dotés de moyens pour permettre une récréation des enfants pendant ce temps que nous avons voulu être un temps éducatif et non pas une garderie.

Rappelons très rapidement quelle est la règle d?encadrement : c?est un animateur pour 27 enfants hors Z.E.P., un animateur pour 25 enfants en Z.E.P. Mais pour le goûter, nous nous sommes fixés comme objectif, pour le démarrage, un animateur pour 20 enfants et nous avons d?ailleurs constaté que pour l?année 2005/2006 nous en étions à une moyenne parisienne de 1 pour 17, 1 pour 18. D?ailleurs, dans le 2e arrondissement, nous sommes en moyenne à 1 pour 13.

Il est à préciser que nous installons progressivement des espaces Premiers Livres dans les écoles maternelles, c?est-àdire des petites bibliothèques enfantines qui sont ouvertes après 16 heures 30 et ces espaces Premiers Livres bénéficient d?un animateur supplémentaire qui n?est pas décompté dans le taux d?encadrement des élèves participant au goûter.

Mais bien entendu, je réponds favorablement au premier point du v?u présenté par M. BOUTAULT. Nous produirons un bilan des goûters et nous dirons globalement et précisément par arrondissement quel est le taux d?encadrement des enfants qui y participent.

Sur le deuxième point, je crois là avoir montré qu?un effort significatif de la Ville était engagé depuis l?année dernière. Nous tendons vers une augmentation du taux d?encadrement, c?est-àdire plus d?animateurs pour moins d?élèves. Mais évidemment je ne peux pas répondre favorablement à une demande aussi ferme qui consiste à dire que l?on va instituer un animateur pour 10 enfants, cela n?est pas réalisable en l?état. Je crois qu?il faut agir de manière responsable et nous sommes déjà très au dessus du taux réglementaire de la Ville de Paris.

Si M. BOUTAULT accepte d?enlever son deuxième point?

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je lui pose la question.

Monsieur BOUTAULT, vous avez présenté le premier point avec talent, et pas cité le deuxième point.

Compte tenu de l?engagement de M. FERRAND, retirez-vous le deuxième point qui devrait logiquement venir après que le premier point ait été satisfait, c?est-à-dire que le bilan ait été fait ?

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. Vous avez répondu à ma place.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Non, je ne me le permettrais pas, Monsieur le Maire.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. Non, bien sûr. M. FERRAND m?invite à une attitude responsable, bien entendu elle lui est acquise.

J?ai bien compris l?argumentaire qui a été développé : nous allons d?abord attendre le bilan et nous verrons ensuite comment nous pourrons améliorer la prestation. J?ai bien compris les arguments qui ont été développés et le carcan trop rapide que constitueraient des engagements précis. Le bilan sera fait et nous verrons ensuite où mettre la barre au mieux pour le confort des enfants.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur BOUTAULT, pour votre esprit de dialogue.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?, limitée au premier alinéa, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 364).