Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DFPE 358 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec le Centre hospitalier national d’ophtalmologie située 28, rue de Charenton (12e), un marché de prestations de service ayant pour objet la mise à disposition de 14 places d’accueil de petite enfance pour les parisiens au sein de la crèche hospitalière du CHNO des Quinze-Vingts.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2006


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DFPE 358 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec le centre hospitalier national d?ophtalmologie situé rue de Charenton pour un marché de prestations de services ayant pour objet la mise à disposition de 14 places d?accueil de Petite enfance pour les Parisiens au sein de la crèche hospitalière de l?hôpital des Quinze-Vingts.

La parole est à Mme BAUD.

Mme Dominique BAUD. - Madame le Maire, chers collègues.

Un accord entre la Ville de Paris et l?Assistance publique conduit aujourd?hui le Centre hospitalier national d?ophtalmologie des Quinze-Vingts situé dans le 12e arrondissement à mettre à disposition des familles parisiennes 14 places d?accueil dans sa crèche hospitalière.

Il n?est pas question pour moi bien entendu de refuser cette proposition.

En revanche, ce projet me conduit une fois de plus à contester les méthodes de la Ville pour faire croire au respect de ses engagements, à savoir décaler les horaires des crèches afin de satisfaire au plus près des besoins des familles parisiennes.

De mois en mois, d?année en année depuis 2001, on parle d?aménagement des horaires des crèches municipales. Où en est-on ? A quand la prochaine échéance décisive ? Nous en sommes à combien de mois de retard et de promesses non tenues ? Des promesses de débat, des promesses de mise en place, mais aujourd?hui dans la réalité, combien de crèches municipales offrent-elles des horaires décalés ?

En effet d?annonce, la Ville se sert uniquement des prestations proposées par des associations ou par des crèches de l?Assistance Publique.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - La parole est à Mme TROSTIANSKY.

Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Merci, Madame la Maire.

Madame BAUD, je crois que ce qui est important, c?est ce que l?on apporte comme services aux familles à Paris quel que soit le mode de gestion.

Le nombre de places à Paris à horaires décalés a quasiment quadruplé depuis le début de la mandature. On est à 1.156 places.

Comme vous l?avez dit dans le projet du 12e, la crèche des Quinze-Vingts est ouverte de 6 heures 30 à 20 heures 30, cela permet de proposer un service intéressant pour les familles dans le 12e arrondissement.

Dans le 15e arrondissement, nous avons environ une centaine de places à horaires adaptés.

Des contacts ont été noués avec l?A.P.-H.P. pour ouvrir un petit nombre de places à l?hôpital européen Pompidou. Un travail est mené avec la D.F.P.E. et avec l?hôpital pour que ces places puissent être ouvertes dans le 15e arrondissement.

Il y aura aussi, vous le savez peut-être, les 66 places de la crèche de la rue Viala qui ouvrira l?an prochain. Cette crèche ouvrira à des horaires décalés jusqu?à 19 heures. Voilà les éléments que je voulais vous rapporter en vous remerciant de votre intérêt sur ce sujet.

Je vous propose de voter ce projet de délibération.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DFPE 358.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DFPE 358).