Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DVD 242 - Approbation du principe d’aménagement et des modalités de passation des marchés de travaux de voirie et d’éclairage relatifs à l’aménagement de la place Léon-Blum (11e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2005


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen du projet de délibération DVD 242 relatif à l?approbation du principe d?aménagement et des modalités de passation des marchés de travaux de voirie et d?éclairage relatifs à l?aménagement de la place Léon-Blum.

Monsieur SARRE, vous avez la parole.

M. Georges SARRE, président du groupe du Mouvement républicain et citoyen, maire du 11e arrondissement. - Aujourd?hui, nous sommes conduits à examiner le projet de délibération relatif à la définition des partis pris d?aménagement de la place Léon-Blum, approuvés voici une semaine par le Conseil du 11e arrondissement, à l?issue d?une concertation longue et complète.

Il s?agit d?un projet très important car cette place qui se situe au c?ur de notre arrondissement est à la fois un n?ud de circulation et un lieu de vie publique majeur, avec la présence en son milieu de la mairie d?arrondissement.

L?évolution de cette place vers plus d?urbanité et de convivialité est une volonté forte de l?équipe municipale.

J?ai moi-même, dès mon arrivée à la mairie du 11e arrondissement, en 1995, insisté sur la nécessité de son réaménagement. Aussi, je remercie l?équipe dirigée par Bertrand DELANOË d?avoir inscrit ce projet parmi les priorités de cette mandature.

Depuis que la décision a été prise de réaménager cette place, notre démarche a été d?associer les conseils de quartier et les habitants. Il y a eu deux grandes étapes dans cette concertation. La première a consisté à défricher le champ des possibles. Une agence de paysagistes a ainsi travaillé plusieurs mois, avec les élus et les conseils de quartier, pour réaliser un diagnostic du fonctionnement actuel de la place et définir des objectifs d?amélioration. Ce travail a débouché sur trois propositions de plans programmes qui ont été présentés au public lors d?une exposition dans le hall de la mairie d?arrondissement et au cours d?une réunion publique de concertation à laquelle plus de 300 personnes ont assisté, le 26 octobre 2004.

D?emblée, le projet d?un jardin central autour duquel la circulation s?organisait a été abandonné. Il restait le choix entre un terre-plein et un rond-point. Les études ultérieures sur les nuisances sonores et les modalités de circulation ont conduit à préférer l?option organisant la place selon le dessin haussmannien d?origine.

Cette option, en effet, présentait plusieurs avantages : réduire la place de la voiture de 60 à 40 % de l?espace ; permette une meilleure fluidité de la circulation ; assurer une meilleure sécurité des piétons et des cyclistes ; mettre en valeur les commerces riverains ; offrir sur le parvis un espace beaucoup plus important pour les manifestations diverses qui ponctuent la vie de notre arrondissement.

Au total, la réduction de la circulation automobile sera de 25 %, avec le parti pris retenu. Sachant que le plan de déplacement urbain en Ile-de-France fixe un objectif de réduction de 5 %, il s?agit là, je le crois, d?une belle avancée.

Certains, bien sûr, pensent que nous n?allons pas assez loin. Qu?ils sachent que l?on ne revient pas d?un coup de baguette magique sur 30 ans d?une politique du tout automobile.

Sur la base du projet retenu, une nouvelle concertation s?est ensuite engagée pour préciser les attentes des habitants en terme de programme. Ainsi ont été notamment définis les usages du parvis et des jardins et le dispositif des pistes cyclables.

Au final, nous considérons que nous avons un projet abouti qui répond aux attentes que nous avions formulées en terme de sécurité des déplacements, de convivialité et d?agré-ment. C?est pourquoi bien entendu nous voterons le projet de délibération qui nous est proposé.

Je vous remercie.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

M. BAUPIN a la parole.

M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission.

-Merci, Monsieur le Maire.

Je n?aurais pas grand-chose à rajouter à ce que vient de dire excellemment Georges SARRE sur la transformation de ce qui était devenu un grand carrefour et qui pourra redevenir demain une véritable place.

Je crois qu?il a bien résumé notre volonté d?une réduction mesurée de la circulation automobile, au rythme où nous pouvons progresser dans cette Ville. Je crois que c?est extrêmement significatif, sur un carrefour aussi important de l?Est parisien, de pouvoir diminuer de façon aussi conséquente l?espace consacré à l?automobile, de le donner aux transports collectifs, à l?amélioration des circulations douces à la fois des cyclistes et des piétons. Donc c?est un excellent projet.

Il a rappelé toute la concertation qui a été menée pour que ce projet aboutisse et donc je suis heureux qu?aujourd?hui nous puissions adopter ce projet de délibération et lancer très prochainement les travaux.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 242.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DVD 242).