Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DAC 630 - Subvention de fonctionnement à l’association “Vue sur mer - Compagnie Geneviève Rozental”, située 15, rue Georges-Pitard (15e). Montant : 5.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2005


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération DAC 630 sur lequel le groupe socialiste et radical de gauche a déposé un amendement n° 73.

Le groupe U.M.P. a pris position tout à l?heure. Madame de CLERMONT-TONNERRE, vous n?avez rien à ajouter, n?est-ce pas ?

Monsieur ALAYRAC, quelques mots pour expliquer votre amendement n° 73 ?

M. Gilles ALAYRAC. - Rapidement, Madame la Maire.

Il s?agit d?une association qui s?appelle ?Vue sur mer? et qui existe depuis 2000. Elle s?est installée dans une salle du 15e arrondissement en 2003. Son ambition est d?offrir une scène à des auteurs vivants qui ont souvent, malgré leur talent, des difficultés à se faire voir et entendre.

Ce lieu s?appelle l?aire Falguière et il est prêt pour montrer des créations au public, à la presse, mais aussi aux programmateurs qui cherchent souvent des lieux et dans ces lieux les talents de demain.

Dans cet espace culturel, la qualité est toujours au rendez-vous, comme les critiques en témoignent. Mais décider de placer sous les projecteurs des talents cachés est une tâche bien difficile.

?Vue sur mer? dont l?activité s?est accrue, puisque son succès a conduit sa Présidente, Mme ROZENTHAL, à ajouter une représentation le samedi en matinée, connaît une situation financière délicate.

Nous proposons d?aller au-delà des 5.000 euros qui lui sont proposés pour la première fois, afin d?accompagner mieux ce projet culturel et nous souhaitons, avec les élus socialistes et radicaux de gauche, lui apporter un soutien plus fort, à hauteur de 7.000 euros.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur ALAYRAC, pour cette association qui produit des auteurs vivants et qui voit loin car elle voit sur mer déjà, depuis le 15e arrondissement.

Monsieur GIRARD, vous avez la parole pour répondre.

M. Jean VUILLERMOZ. - Cela n?a pas trait directement au v?u !

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - M. GIRARD, un peu méfiant, vous donne la parole.

M. Jean VUILLERMOZ. - Ce sera très court.

Visiblement, l?habitude est prise maintenant, à chaque Conseil, d?ajouter des sommes importantes à des subventions ou même de proposer des subventions en séance.

Jusqu?à maintenant, nous avions résisté à cette habitude, mais je crois que nous ferons comme tout le monde.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. Monsieur GIRARD, vous voyez ce qui vous attend.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - J?ai bien fait d?attendre !

Tout le monde faisant pareil, je résisterai à tout un chacun, vous pouvez me faire confiance.

Il s?agit là de situations exceptionnelles et, en effet, nous sommes au Conseil de novembre et ces cas de figure se produisent en fin d?année, à des moments en général assez critiques pour les associations. Vous pourrez constater que, tout au long de l?année, la résistance est totale, face à tous les groupes.

Tout à fait.

Et j?assume en effet le fait que, si après instruction et étude approfondie, en écoutant les recommandations en 9e Commission, de la majorité, comme de l?opposition, il y a une sorte d?unanimité pour aider, de façon exceptionnelle (et je fais indiquer à chaque fois dans les motifs exposés la notion d?ex-ceptionnel), je crois que l?on peut me faire confiance aussi.

Je vous demande de voter, donc.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, l?amendement n° 73 assorti d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

L?amendement n° 73 est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 630 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2005, DAC 630).