Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DAC 578 - Création d’une régie personnalisée pour la gestion de la Maison des métallos, 94, rue Jean-Pierre-Timbaud (11e). - Approbation des statuts de la régie, fixation de la dotation initiale d’un montant de 300.000 euros et désignation du directeur général.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2005


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération DAC 578. L?Exécutif a déposé un amendement n° 70a sur ce projet de délibération. Il s?agit de la création d?une régie personnalisée pour la gestion de la Maison des métallos, rue Jean-Pierre-Timbaud dans le 11e. Nous devons approuver les statuts de la régie, la fixation de la dotation initiale d?un montant de 300.000 euros et la désignation du directeur général.

La parole est au groupe M.R.C., à Mme CAPELLE.

Mme Liliane CAPELLE. - Merci, Madame la Maire.

Juste un petit mot, je sais qu?il est tard, mais je suis ravie que Eric Von Stroheim/Christophe GIRARD me réponde !

(Rires dans l?hémicycle).

Ce projet de délibération constitue une étape très importante dans le long processus qui a commencé dès 2001 pour l?élaboration d?un des projets phares de l?actuelle mandature.

Je tiens tout d?abord, au nom de Georges SARRE, à remercier chaleureusement le Maire de Paris, Bertrand DELANOË, ainsi que ses deux adjoints, Anne HIDALGO et Christophe GIRARD, pour leur disponibilité et l?intérêt constant qu?ils ont accordé au projet de la Maison des métallos.

Je tiens également à féliciter la Direction des Affaires culturelles à qui est revenue la tâche de mettre en ?uvre toutes les orientations qui lui ont été fixées. Un travail exemplaire de collaboration et de concertation s?est engagé entre la mairie d?arron-dissement, la Mairie de Paris et de nombreuses associations locales, en particulier dans le cadre du comité de pilotage coprésidé par Anne HIDALGO et Georges SARRE.

Sa première tâche a été de définir quatre grandes priorités pour réaliser un projet original et ambitieux :

- la création d?ateliers de pratiques culturelles et de spectacles vivants ;

- la diffusion de la connaissance et du savoir ;

- la création d?un pôle numérique destiné aux amateurscomme aux professionnels ;

 

-l?ouverture sur le quartier et la convivialité à travers l?accueil des associations.

Dès le début, nous nous sommes fixés pour objectif d?innover en refusant d?opposer artificiellement l?exigence de qualité à laquelle tous nos concitoyens ont le droit d?accéder et l?ouverture à un large public.

C?est dans ce but qu?il a été décidé de confier une mission de préfiguration à l?association ?Planète émergence? sous la direction de Gérard PAQUET, afin de tester la pertinence et la faisabilité de ces orientations. C?est dans cette même perspective que le projet architectural a lui aussi été élaboré, discuté et enrichi dans le cadre, là encore, d?un long et profond processus de concertation.

Il fallait ensuite réfléchir avec pragmatisme à la structure juridique la plus à même de permettre un mode de gestion à la fois souple et rigoureux, pour pouvoir accueillir, dans les meilleures conditions, des activités variées. C?est l?objet du présent projet de délibération.

Après concertation, le choix s?est finalement porté sur un établissement public dirigé par un conseil d?administration dont les membres seront désignés par le Conseil de Paris sur proposition du Maire de Paris. Ainsi, la collectivité publique continuera-t-elle à exercer son contrôle sur le fonctionnement général de la Maison des métallos, tout en y associant des partenaires extérieurs représentatifs de la vie culturelle et associative.

Dans ce même esprit, le Maire de Paris nous propose de désigner M. Gérard PAQUET pour les fonctions de directeur général de l?établissement. C?est un bon choix auquel nous souscrivons pleinement. M. PAQUET est un homme expérimenté et un fin connaisseur du monde des arts, qui a eu pour souci constant d?innover, tout en tissant des liens durables avec les associations du quartier, dans le cadre de la mission qui lui a été confiée. Les habitants ont beaucoup apprécié les spectacles, les expositions, les ateliers et les manifestations festives qui leur ont été proposés pendant cette période. Il faut donc continuer à aller de l?avant dans cette voie pour que, dans un an et demi environ, la Maison des métallos ouvre de nouveau ses portes au public, restaurée et agrandie. Ce sera alors un grand établissement culturel populaire, rayonnant sur l?ensemble de l?Est parisien, largement ouvert au quartier et à la vie associative.

Je vous remercie.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Madame CAPELLE.

Pour le groupe communiste, M. DAGUENET a la parole.

M. Jacques DAGUENET. - Merci, Madame la Maire.

Vous nous proposez d?adopter aujourd?hui un projet de délibération visant à doter la Maison des métallos de la structure qui lui permettra d?assurer la programmation culturelle et la gestion du lieu.

Ce sera donc une régie personnalisée à autonomie financière.

Sont également soumis les statuts de cette régie qui reprennent avec fidélité l?ensemble des missions de l?établisse-ment, dont celles d?un établissement ouvert au quartier et aux associations locales pour des usages diversifiés.

Enfin, il nous est proposé d?approuver la désignation du directeur général, Gérard PAQUET.

Le contenu de ce projet de délibération ne nous pose pas de problème en soi, mais je regrette que l?on précipite ainsi les choses. Je m?explique.

Il y a encore à peine quelques semaines, lors de notre dernière séance de Conseil de Paris d?octobre dernier, j?intervenais à l?occasion d?une subvention en faveur de ?Planète émergence?, missionnée pour la préfiguration de la Maison des métallos. Je vous proposais de prendre le temps d?associer les conseils de quartier et les associations au bilan de la mission de préfiguration, demande que j?ai faite à maintes reprises.

Je rappelle à ce sujet un v?u des élus communistes adopté en Conseil de Paris les 23 et 24 mars dernier. Et lors du dernier Conseil de Paris, j?intervenais et cela a été l?occasion pour Christophe GIRARD de m?informer qu?une réunion publique aurait bien lieu dans l?arrondissement en décembre prochain.

J?ai appris depuis que cette réunion avait été reportée à janvier 2006.

Je m?étais satisfait qu?enfin on accepte de mener le processus de démocratie de proximité et donc de consultation jusqu?au bout en mettant dans les mains des habitants et des associations locales le bilan du travail fait pendant la mission de préfiguration afin de leur soumettre les contenus des usages diversifiés de ce futur établissement culturel.

Or, en décidant dès aujourd?hui des statuts et donc des missions de la régie, sans attendre d?avoir informé les conseils de quartier, on brouille notre message quant à notre réelle volonté de faire vivre la démocratie de proximité. Je le regrette profondément.

C?est pourquoi je vous propose de reporter ce projet de délibération à février 2006. Ces deux mois ne devraient pas compromettre la mise en ?uvre de la programmation culturelle pour l?ouverture au printemps 2007. Si cette requête n?était pas prise en compte, notre groupe serait contraint de ne pas participer au vote, ce que nous regretterions.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Madame BARANDA, j?étais en train de donner la parole au groupe ?Les Verts?. Si c?est vous qui prenez la parole, je vous la donne.

Mme Violette BARANDA. - Merci, Madame la Maire.

J?irai dans le sens? Ah ! Pardon.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Il faut savoir qui prend la parole. C?est Mme BOURCART.

Mme Khédija BOURCART, adjointe. - Merci, Madame la Maire.

Chers collègues, comme beaucoup d?entre vous de la majorité, le groupe ?Les Verts? est très attaché au projet de la Maison des métallos et nos élus locaux se sont investis avec d?autres dès le début dans la sauvegarde du bâtiment. Dans ce quartier populaire du Bas-Belleville, voir naître un lieu culturel parisien ouvert sur le quartier et ses besoins et favorisant le lien social était une de nos attente prioritaires. Dans la tradition des métallos, nous rêvions et nous croyons toujours en un équipement culturel, innovant, ouvert à tous les publics, un lieu qui donne envie aux habitants du quartier d?en franchir la porte et d?y accueillir les artistes.

Je signale aussi, à ce propos, que le Comité des métallos a apporté sa pierre sur les usages de ce lieu.

Un comité de pilotage présidé par Anne HIDALGO et Georges SARRE a été mis en place pour travailler à la préfiguration du lieu.

Nous les remercions vivement pour la présentation au public du projet architectural. Depuis, nous avons voté des délibérations concernant ce projet architectural.

Les 18 et 19 octobre 2004, le Conseil de Paris avait voté, sur l?initiative des ?Verts? et du P.C., un voeu demandant un bilan de préfiguration pour définir les usages et modes de ce lieu et une élaboration du projet final - là, je voudrais citer le v?u : ?associant les habitants, les associations et les conseils de quartier à côté du comité de pilotage et des assemblées élues?.

A ce jour, ce v?u est resté lettre morte. Le bilan n?a pas été rendu public. Donc, la concertation au-delà du comité de pilotage n?a pas eu lieu non plus.

L?association ?Planète émergence? par convention avec la Ville, cela a été rappelé, a été chargée d?animer le lieu avant le démarrage des travaux. Un bilan de sa programmation aurait été nécessaire.

Nous regrettons que la réunion de restitution soit programmées après le projet de délibération qui nous est proposé aujourd?hui. Le projet de régie personnalisée qui nous est proposé aurait ainsi été davantage approprié par les habitants, leur conseil de quartier et les associations. Ce projet aurait pu également être amélioré comme cela fut le cas pour le projet architectural après concertation. Ce projet de délibération a des aspects positifs notamment dans l?essentiel de l?énoncé de ces missions.

On aurait pu aller plus loin en proposant un fonctionnement plus innovant qui associe les habitants, leurs conseils de quartier, leurs associations, en quelques mots, relevés dans le rapport du Comité des métallos présenté publiquement le 14 mai 2005, nous souhaitons une maison populaire de création, de rencontre et de partage. C?est aussi cela que vous souhaitez tous mais cela se fait aussi en concertation.

Excusez-moi, nous partagions la parole, je complétais.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

D?abord pour répondre Christophe GIRARD et ensuite je donnerai la parole au groupe ?Les Verts? pour une explication de vote.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Soyons calmes. Voici un dossier, passionnant, volontaire, pour lequel la Ville, et je ne vais pas rappeler l?histo-rique, a pris une décision importante qui est d?acheter ce lieu qui serait sans cela parti aux promoteurs immobiliers.

Chacun dans l?arrondissement, depuis 2001 il y a eu des élections municipales, chacun s?est battu : le maire de l?arrondis-sement, le député de l?arrondissement, les élus municipaux, communistes, Verts, associatifs, socialistes, radicaux de gauche et évidemment le Mouvement républicain et citoyen pour que cette maison soit un exemple de maison partagée de la culture comme il n?en existe pas à Paris.

J?ai dû animer une quarantaine de réunions. Mon cabinet a pris le temps de rencontrer les associations, quelle que soit leur taille, quel que soit leur engagement et parce que chaque parole avait de l?importance sur un sujet aussi passionnel à juste titre.

Là où je peux faire un mea culpa, c?est qu?en effet l?engagement pris en Conseil de Paris de faire une réunion publique, avec Anne HIDALGO et bien sûr Georges SARRE, maire de l?ar-rondissement, et les élus qui le souhaitent pour parler du contenu, avait été pour des raisons de calendrier, sans aucune malice, reportée au mois de janvier, ce que nous désapprouvons, et j?ai vu Georges SARRE tout à l?heure et j?ai eu Anne HIDALGO, bien évidemment comme vous le demandez, nous accédons à votre demande que cette réunion publique sur le contenu, car elle permettra de restituer le travail du comité de pilotage ce qui est bien naturel, se tienne dans des délais qui vous conviennent, c?est-à-dire le plus vite possible.

Cependant, je vous propose que l?on fasse chacun du chemin. Gérard PAQUET qui va diriger cet établissement est un homme que j?ai rencontré lors des états généraux de l?écologie politique en 2000 ou 2001. C?est un homme de grande réputation qui fait l?unanimité parmi la majorité municipale, Verts, communistes, radicaux, socialistes et M.R.C. et au-delà. Devant cette unanimité car il y a après les sensibilités personnelles de chacun, je crois qu?il est raisonnable que ce bateau culturel puisse enfin commencer à être construit.

Je vous propose de voter ce projet de délibération du passage en régie de la Maison des métallos, c?est la meilleure formule que nous ayons trouvé concertation après concertation (pas moins de 40 réunions) et je m?engage bien évidemment à ce que la réunion sur le contenu et la restitution des discussions des comités de pilotage vous soient également apportées. J?ai laissé un message tout à l?heure à Hervé MOREL du Comité des métallos pour lui indiquer cette piste que je vous propose ce soir. Je pense que je ne peux pas mieux faire et je vous demande aussi, étant fier de ce dossier, de nous faire confiance.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur GIRARD.

Mme BARANDA pour une explication de vote du groupe ?Les Verts?.

Mme Violette BARANDA. - Merci, Madame la Maire.

Je viens bien d?entendre tout ce que vient de dire M. GIRARD. Il est vrai que la Maison des métallos est un endroit emblématique du 11e arrondissement. Il est vrai qu?il y a de gros progrès faits au niveau du choix architectural. Tout le monde fut convié, etc. Ce projet a évolué mais il semblerait qu?il y a eu un loupé. Et ce loupé, vous venez vous-même de le dire, c?est qu?il devait y avoir une réunion de concertation avec les conseils de quartier avant le vote du projet de délibération, vous avez fait votre mea culpa mais comprenez bien que les habitants ont envie aussi de dire leur mot.

On ne peut pas sauter un petit maillon, un maillon d?une chaîne c?est important si on veut que ce soit accepté par tout le monde. Nous vous demandons effectivement de retirer ce projet de délibération, de le retirer aujourd?hui. Je pense que cela serait beaucoup plus sage, en effet, comment pourrions-nous expliquer aux habitants que nous venons de voter une délibération et leur expliquer ensuite que nous les associons. On ne peut pas faire autrement, sinon ce serait un déni de démocratie. Le groupe ?Les Verts?, si ce projet de délibération n?était pas retiré, ne participerait pas au vote.

Merci.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. Monsieur GIRARD, juste un mot.

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Je confirme donc mes propos, qui à la fois vous demandaient la confiance et de vous dire qu?en effet, nous entendons tout à fait respecter et écouter les conseils de quartier, ce que nous avons fait pendant trois ans, et que nous allons continuer à le faire. Ce n?est pas parce que cet établissement passe en régie que la concertation et le partage s?arrêteront.

J?ai bien l?intention de continuer à agir ainsi, comme nous l?avons fait avant, pendant, et le ferons après. Donc concertation il y aura, même une fois la régie votée.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Monsieur DAGUENET, c?est pour une explication de vote du groupe communiste ?

M. Jacques DAGUENET. - Qu?on le fasse en décembre ou en janvier, cela ne changera rien. Je crois que sur le fond, nous mettons la charrue devant les b?ufs, c?est-à-dire qu?on décide aujourd?hui le mode de gouvernance et les statuts de la Maison des métallos que nous approuvons d?ailleurs parallèlement, avant de faire cette réunion publique.

Je crois qu?il y a un réel problème de la visibilité de ce que nous faisons au niveau de la Ville et c?est réellement ressenti au niveau des associations et un certain nombre de personnes. Si nous ne prenons pas la décision de reporter comme nous le proposons et qui ne changera rien du tout par rapport effectivement aux travaux, nous ne participerons pas au vote.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, l?amendement n° 70a déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

L?amendement n° 70a est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 578 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2005, DAC 578).