Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Observations sur le déroulement de la séance.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2005


 

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Monsieur le Président, je demande la parole pour faire un court rappel au règlement, pour dire que les Commissions se déroulent mal. Et lors de la séance de la 5e Commission mercredi dernier, seul un des quatre adjoints qui doivent normalement défendre les projets de délibération de l?Exécutif, était présent, M. CARESCHE. Mme de LA GONTRIE, Mme DURLACH et M. MANSAT étaient absents.

Je voulais le dire parce que nous sommes unanimes à nous lamenter sur le fait qu?il y a un manque d?assiduité de la part des élus en Commission. Nous constatons qu?effectivement un certain nombre de Commissions fonctionnent mal parce que les élus ne sont pas assez nombreux. Lorsque sur quatre adjoints, il n?y en a qu?un de présent, je ne vois pas très bien comment on peut donner suite aux travaux d?une Commission et venir voter ce projet de délibération en séance.

Je tiens à faire ce rappel en demandant instamment au Maire de Paris de donner des instructions précises aux adjoints pour qu?ils fassent face à leurs obligations.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, mes chers collègues.

Je donne la parole à Christophe CARESCHE.

M. Christophe CARESCHE, adjoint. - Je donnerai largement raison à M. LEGARET, mais je précise néanmoins que Mme DURLACH était absente parce qu?elle était souffrante.

Je souhaite effectivement que les adjoints soient présents en commissions. C?est un lieu d?échanges important que le Maire de Paris veut développer. Je réunirai, puisqu?il me l?a demandé, les présidents de commission prochainement pour voir comment on peut donner plus de place aux commissions dans le fonctionnement de notre Conseil.

Je suis d?accord avec ce que vient de dire M. LEGARET et j?ai conscience d?un certain nombre d?insuffisances dans ce domaine.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, chers collègues.