Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

90 - QOC 97-148 Question de M. Georges MESMIN, élu indépendant, à M. le Maire de Paris concernant le projet de réfection de la piscine Molitor (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Avril 1997



M. Gérard LEBAN, adjoint, président. - La question suivante de M. Georges MESMIN à M. le Maire de Paris concerne le projet de réfection de la piscine Molitor (16e).
Je vous en donne lecture :
" M. Georges MESMIN interroge M. le Maire de Paris sur la décision de ne retenir qu'un des projets proposés en vue de la réfection de la piscine Molitor (16e).
En effet, il est surprenant de constater que le projet ayant la faveur des associations de riverains du 16e arrondissement n'a même pas été présenté en Conseil d'arrondissement.
M. Georges MESMIN souhaite connaître les raisons de cette décision, qui ne saurait invoquer le manque de temps, après tant d'années de désaffection. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Dominique CANE, adjoint.
A la suite de la consultation pour la réfection de la piscine Molitor dans le 16e arrondissement, lancée en 1991 auprès d'équipes architecte-promoteur, sur la base d'un programme incluant d'une part, des équipements sportifs dont le bassin d'été reconstruit fidèlement, et d'autre part, des locaux dont l'affectation était librement proposée par les candidats, aucun des projets présentés n'a été jugé satisfaisant par le jury, ni du point de vue des affectations proposées pour la partie privée du programme, ni de celui de l'offre financière faite à la Ville.
Cependant, le parti architectural proposé par l'un des candidats, l'architecte REICHEN, se distinguait nettement par sa qualité, le représentant du Ministère de la Culture estimant qu'une réflexion pouvait être menée sur la base de ce projet. Cet avis a été du reste confirmé par M. le Directeur du Patrimoine, puisque l'esquisse présentée par M. REICHEN a reçu de sa part un " avis favorable de principe ".
Il est donc prévu de mettre en oeuvre les propositions de la commission de sélection en confiant une mission d'études à MM. REICHEN et ROBERT pour l'équipement sportif. Le Conseil de Paris sera bien entendu appelé à en délibérer.
Afin de permettre aux personnes intéressées et aux associations de s'exprimer sur ce projet, une concertation comprenant une exposition en Mairie du 16e arrondissement et à la Mairie de BOULOGNE-BILLANCOURT est prévue à brève échéance.