Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

109- QOC 97-316 Question de M. Jacques BRAVO et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris à propos des " Journées Mondiales de la Jeunesse ".

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. Jacques BRAVO à M. le Maire de Paris est à propos des " Journées Mondiales de la Jeunesse ".
En voici le texte :
" M. Jacques BRAVO et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir porter à leur connaissance l'intégralité des moyens publics de la Ville et du Département de Paris qui ont été mobilisés pour la préparation et la réalisation des Journées mondiales de la jeunesse en août 1997 :
- financements directs ou indirects ;
- personnels mis à disposition ou détachés à titre temporaire, etc. en précisant, le cas échéant, les conventions signées à cet effet ;
- moyens de fonctionnement et matériels de toute nature ;
- équipements immobiliers utilisés.
La transparence des fins et des moyens publics est en effet une exigence croissante des Parisiens, qui demandent à y voir plus clair dans les affaires de leur ville et de leur département. "
Je vous lis la réponse.
La récente venue du Pape à Paris à constitué un événement majeur et exceptionnel tant par son ampleur que par la durée de la manifestation.
Nul ne peut contester l'énorme succès populaire des 12e Journées Mondiales de la Jeunesse qui se sont déroulées dans la Capitale du 19 au 24 août dernier.
Les services de la Ville se sont bien évidemment mobilisés, comme pour toutes manifestations d'envergure habituellement organisées à Paris. Il y a un mois, ce sont plusieurs centaines de milliers de jeunes qui se devaient d'être accueillis dans les meilleures conditions afin de participer à l'ensemble des animations prévues à l'occasion de ces journées.
La Ville est essentiellement intervenue par la mise à disposition de nombreux sites relevant du domaine public pour l'organisation des animations qui se sont déroulées dans la capitale, et plus particulièrement les deux sites majeurs du Champ-de-Mars et de l'Hippodrome de Longchamp.
Par ailleurs, une trentaine de gymnases ont été réservés pour l'hébergement des pèlerins durant toute cette semaine. Bien entendu, les Directions de la Ville sont intervenues pour assurer les services d'hygiène et de salubrité nécessaires dans le cadre d'une manifestation de cette envergure qui a contribué, par la réussite de cet accueil, à valoriser l'image mondiale de la Capitale.
A un an de la Coupe du monde de football, l'organisation de cet événement représentait pour la Ville un test grandeur nature dont le résultat est plus qu'encourageant.
Enfin, pour votre information, le rapport de ces 12e Journées Mondiales de la Jeunesse est actuellement finalisé par le Comité de coordination interministérielle, sous la responsabilité du Général MORILLON.