Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

134- QOC 97-297 Question de Mme Laure SCHNEITER, élue du Mouvement écologiste indépendant, à M. le Maire de Paris sur les nuisances entraînées par les manifestations organisées au Parc-des-Princes (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de Mme Laure SCHNEITER à M. le Maire de Paris concrne les nuisances entraînées par les manifestations organisées au Parc-des-Princes (16e).
Elle est ainsi libellée :
" Les activités du Parc-des-Princes (16e) suscitent de vives critiques, voire une remise en cause par les riverains et la ville de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Bruit, embouteillages, asphyxie, sont des désagréments que subissent, à longueur d'années, les habitants.
Depuis plusieurs mois, la presse s'est faite l'écho des problèmes ainsi que des différends opposant la ville de Boulogne-Billancourt et les riverains à la Ville de Paris. Des expertises judiciaires sont en cours.
Mme Laure SCHNEITER demande à M. le Maire de Paris quels sont les résultats de l'expertise sur le bruit, demandée par le Tribunal de grande instance et quelles mesures la Ville de Paris compte prendre pour assurer la tranquillité et la sécurité des riverains les soirs de match et de concert. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Dominique CANE, adjoint.
En ce qui concerne la demande des résultats du rapport d'expertise suite au concert organisé au mois de juin au Parc-des-Princes, je tiens à porter à votre attention le fait que la Ville de Paris n'a pas eu à ce jour connaissance du rapport final de cette expertise.
Par ailleurs, afin de limiter les nuisances occasionnées aux riverains et d'envisager notamment de meilleures conditions de stationnement et de circulation dans le quartier du Parc-des-Princes, il a été demandé aux responsables du stade de se rapprocher de la société " France-Galop " pour utiliser les parcs de stationnement des hippodromes d'Auteuil et de Longchamp les soirs de manifestations en mettant en place, le cas échéant, des navettes.
En outre, il a été demandé aux services municipaux, en charge de la propreté, de prendre les dispositions nécessaires pour que les moyens d'intervention soient ponctuellement renforcés afin de lutter avec plus d'efficacité et de rapidité contre les nuisances engendrées par ces manifestations.
Je tiens également à vous informer qu'à l'occasion de la Coupe du monde, la Ville de Paris, en liaison avec le Comité français d'organisation et l'ensemble des partenaires veillera particulièrement à ce que le futur dispositif d'organisation minimise les risques de nuisances qui pourraient être occasionnés aux riverains.
En tout état de cause, il n'y a pas à craindre à l'occasion de la Coupe du monde de risques de nuisances supplémentaires à ceux qui peuvent parfois être observés pour d'autres compétitions sportives se déroulant au Parc-des-Princes.