Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

132- QOC 97-294 Question de Mme Martine BILLARD, élue de " Paris écologie, solidarité et citoyenneté ", à M. le Maire de Paris à propos du C.R.E.C.E.P.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de Mme Martine BILLARD à M. le Maire de Paris est à propos du C.R.E.C.E.P.
Elle est ainsi rédigée :
" Lors des 2 Conseils de Paris du mois de juin 1997, des questions ont été posées concernant l'avenir du C.R.E.C.E.P. et ses conditions d'installation et de travail du personnel.
Dans la réponse, il a été indiqué que l'adaptation aux normes de sécurité nécessaires pour l'obtention de l'accréditation par le C.O.F.R.A.C. dépendait de la redéfinition des missions du C.R.E.C.E.P.
Une étude a été effectuée par les services de la Mairie de Paris, de février à juin, aboutissant à un projet de service. Parallèlement, une étude juridique a aussi été effectuée.
Mme Martine BILLARD demande donc à M. le Maire de Paris quelles conclusions sont aujourd'hui tirées de ces études, quand des décisions vont-elles enfin être prises et lesquelles. Elle rappelle à M. le Maire de Paris que la situation actuelle risque de conduire à la suppression de l'accréditation du C.R.E.C.E.P. et donc, à terme, à sa disparition. Il est donc urgent d'effectuer les travaux d'aménagement nécessaires. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Lucien FINEL, adjoint.
Le C.R.E.C.E.P. intervient de la production de l'eau à sa distribution, en faisant respecter les normes sanitaires réglementaires tout en développant ses activités de recherche et son rôle de conseil. Il est agréé par le Ministère de la Santé comme Laboratoire régional du contrôle sanitaire des eaux.
La réflexion sur le champ d'intervention du C.R.E.C.E.P., sur les moyens dont il dispose et sur ses besoins en locaux a été menée à bien avec la participation du personnel. Elle doit être complétée par une étude financière de la Direction des Finances, des Affaires économiques et du Contrôle de gestion de la Mairie de Paris, concernant les crédits de fonctionnement, pour que des conclusions définitives puissent être tirées et des décisions prises, dont vous serez naturellement informée.
L'accréditation du C.R.E.C.E.P., n'est, rassurez vous, nullement remise en cause et ne pourra que sortir renforcée des réflexions et travaux actuels.