Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

67- QOC 97-285 Question de Mme Anne-Marie COUDERC à M. le Préfet de police relative à la présence de chiens de type " pitbull " dans les secteurs " Chevaleret et Oudiné " (13e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de Mme Anne-Marie COUDERC à M. le Préfet de police est relative à la présence de chiens de type " pitbull " dans les secteurs " Chevaleret et Oudiné " (13e).
En voici le texte :
" Les doléances répétées d'habitants du 13e arrondissement, et plus spécialement des secteurs " Chevaleret " et " Oudiné ", font état de la présence inopportune de personnes propriétaires de chiens de type " Pitbull " Il semblerait qu'un trafic de ces animaux se soit instauré dans cette partie de l'arrondissement.
Mme Anne-Marie COUDERC serait reconnaissante à M. le Préfet de police de bien vouloir lui indiquer quelles sont les observations de la brigade, plus spécialement chargée de la surveillance de ces animaux, ainsi que les moyens développés afin que cessent ces agissements. "
La parole est à M. le Préfet de police.
M. LE PRÉFET DE POLICE. - Comme j'ai tenu à le dire à plusieurs reprises à cette tribune, mes services se sont mobilisés depuis plusieurs mois pour lutter contre l'utilisation de chiens à des fins violentes.
C'est notamment le cas dans le 13e arrondissement.
Au terme d'une enquête de voisinage approfondie menée par les fonctionnaires de sécurité publique et de police judiciaire dans le secteur " Chevaleret-Oudiné ", 4 chiens de type " Pitbull " ont été recensés. A ce jour, aucun élément relatif à un trafic de " Pitbull " ou à des incidents les concernant n'a été porté à la connaissance de mes services.
Je puis toujours vous donner l'assurance que la situation est suivie avec la plus grande attention et que toute agression ferait l'objet d'une intervention immédiate, avec le renfort de l'équipe de capture créée au sein de l'unité cynophile de la Préfecture de police en janvier 1996.
A cet égard, il me paraît utile de vous faire part des deux interventions les plus récentes effectuées à l'encontre de chiens agressifs dans le 13e arrondissement.
Le 22 août 1997, une personne demeurant 8, avenue de Choisy (13e) s'est fait mordre par son propre chien. A la demande du maître, le chien a été capturé par les effectifs de la Sécurité publique.
Le 16 septembre dernier, un particulier s'est fait attaquer par un chien dans le bus P.C., au niveau de la rue de Tolbiac.
Le propriétaire du chien, un adolescent âgé de 15 ans, a été placé en garde à vue et présenté à la 12e section du Parquet du Tribunal de grande instance de Paris.
Le chien a été mis en observation et ne sera restitué à son propriétaire qu'à l'issue de la procédure judiciaire en cours.