Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

83- QOC 97-343 Question de M. Marc-Henri CASSAGNE et des membres du groupe " Paris-Libertés " à M. le Préfet de police relative aux difficultés de circulation rue de la Chaussée-d'Antin (9e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. Marc-Henri CASSAGNE à M. le Préfet de police est relative aux difficultés de circulation rue de la Chaussée-d'Antin (9e).
Je vous en donne lecture :
" M. Marc-Henri CASSAGNE et les membres du groupe " Paris-Libertés " attirent l'attention de M. le Préfet de police sur les difficultés de circulation rue de la Chaussée-d'Antin (9e), à hauteur des grands magasins, devant lesquels de nombreux cars stationnent souvent en double file à des heures de grande circulation, tandis que des véhicules particuliers sont garés sur des zones interdites.
S'ils comprennent tout à fait l'importance de cette possibilité de stationnement pour le commerce de ces magasins, ils désirent savoir quelles dispositions pourraient être mises en oeuvre pour que cette situation ne perturbe pas trop les flux de circulation dans ce quartier très fréquenté. "
La parole est à M. le Préfet de police.
M. LE PRÉFET DE POLICE. - Des études réalisées en liaison avec les services de la Ville de Paris font apparaître qu'aucun type d'aménagement de la rue de la Chaussée-d'Antin, tel qu'un recalibrage, ne peut être envisagé dans l'immédiat, ceci d'autant plus qu'un couloir réservé à la circulation des autobus y est matérialisé.
Aussi, une action soutenue de surveillance est-elle exercée pour sanctionner les stationnements illicites des autocars en dehors des emplacements qui leur sont réservés.
Le stationnement dans cette voie étant interdit et considéré comme gênant, des instructions sont très régulièrement renouvelées aux services de police afin de verbaliser les véhicules, toutes catégories confondues, pour stationnement interdit et considéré comme gênant au titre de l'article R. 37-1 du Code de la route.