Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

85- II - Questions du groupe du Mouvement des citoyens.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1997



QOC 97-287 Question de M. Eric FERRAND et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris relative au terrain de sport attenant au collège Alain-Fournier (11e).
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons aux questions orales du groupe du Mouvement des citoyens.
Nous examinons tout d'abord la question 97-287 de M. Eric FERRAND à M. le Maire de Paris relative au terrain de sport attenant au collège Alain-Fournier (11e).
Elle est ainsi libellée :
" Le terrain de sport attenant au collège Alain-Fournier (11e) est actuellement difficilement praticable en raison de nombreuses anomalies constatées sur les murs de clôture. Ces anomalies ont déjà été portées à la connaissance des responsables de la Direction des Affaires scolaires.
Aussi, un rapport du 23 juillet 1997, établi à la suite d'un contrôle technique, met en évidence le danger que ce mur représente pour les élèves. Il est, en effet, clairement indiqué que des fissures graves menacent la sécurité des utilisateurs de cette aire de sport.
Le rédacteur du rapport affirme en effet " que tôt ou tard le mur finira par tomber si aucune mesure de sécurité n'est entreprise ". Il apparaît donc urgent que de sérieuses réparations soient engagées sur ce terrain, afin d'assurer la totale sécurité de tous les élèves. Il ne serait pas acceptable que cette situation perdure au détriment de l'éducation sportive.
C'est pourquoi M. Eric FERRAND et les membres du groupe du Mouvement des citoyens demandent à M. le Maire de Paris quelles dispositions il compte prendre pour que, sans délai, des travaux soient réalisés sur ce site. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Dominique CANE, adjoint.
Le mur clôturant le terrain de sport du collège Alain-Fournier mesure environ 50 mètres. Il est constitué de panneaux de béton préfabriqué qui se sont fissurés.
Le bureau de contrôle " AFITEST " qui a procédé à l'expertise préconise une remise en état complète du mur. A la suite de cette expertise, plusieurs entreprises ont été consultées et l'une d'entre elles a été retenue.
Le devis qui a été présenté s'élève à 329.000 F. Il comprend la démolition complète du mur existant et la reconstruction totale d'un nouveau mur. Les crédits correspondant à cette opération vont être engagés dans les jours qui viennent par le Département de Paris sur son budget consacré aux travaux urgents.
Compte tenu des délais requis par les procédures administratives permettant de disposer de ces crédits, les travaux débuteront d'ici environ 3 semaines.