Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. relatif aux travaux du Mail Bréchet.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 21 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P., relatif aux travaux du Mail Bréchet.

Madame DOUVIN, vous avez la parole.

Mme Laurence DOUVIN. - Ce voeu concerne le Mail Bréchet.

La Ville a commis une erreur concernant le nombre de places de stationnement supprimées. Les travaux ont donc été suspendus. C?est une opération qui s?inscrit dans le cadre du G.P.R.U. de la porte Pouchet et nous considérons qu?un retard est dommageable pour l?opération d?aménagement dans son ensemble.

Il y a eu un échange de courrier entre le Maire de Paris et le Maire du 17e arrondissement, et le Conseil du 17e arrondissement a adopté à l?unanimité le 17 septembre dernier un voeu que nous vous soumettons aujourd?hui. Ce v?u demande que le Maire de Paris organise une nouvelle réunion de concertation avec la population avant le 30 octobre 2007 et que les travaux d?aménagement commencent immédiatement après l?accord de la population sur ce nouveau projet.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - La parole est à M. BAUPIN.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - Je dois dire que la position de la mairie du 17e arrondissement est difficile à suivre. Au précédent Conseil de Paris, vous nous avez demandé de suspendre ce projet parce qu?il fallait d?abord construire un parking, c?est-à-dire qu?il fallait à peu près le suspendre pour trois ou quatre années et, maintenant, vous nous dites qu?il faut que cela démarre le plus vite possible.

Il est un peu compliqué de vous suivre. Je n?arrive pas à comprendre pourquoi la maire du 17e arrondissement qui défend tellement ses prérogatives n?organise pas la concertation si elle souhaite que la concertation se poursuive et reprenne sur le mail Bréchet. Libre à elle, il n?y a aucun problème pour qu?elle organise la réunion qu?elle souhaite. Les services de la Ville de Paris y participeront. Il n?est pas nécessaire d?organiser, ici, de façon centralisée, au Conseil de Paris, la concertation dans les arrondissements. Ce serait vraiment une régression par rapport à tout ce qui s?est passé pendant ces six années où il y a eu une décentralisation de la concertation, le plus possible, sur les projets.

A moins que la mairie du 17e arrondissement ait du mal à prendre position sur ce sujet, en essayant de ménager la chèvre et le chou ?

On ne peut pas adopter ce v?u. D?une part, parce que ce n?est pas à la Ville de Paris d?organiser la concertation et, d?autre part, vous qui travaillez sur ces dossiers, vous savez très bien qu?on ne peut pas imaginer qu?on commence des travaux au lendemain de l?élaboration d?un nouveau projet.

Si nouveau projet il devait y avoir, tout un travail doit évidemment être effectué par les services pour caler le projet. Il faut ensuite consulter les entreprises pour savoir quelles entreprises vont mener les travaux. Il faut faire tout cela dans les règles.

Prétendre ainsi qu?on pourrait organiser une concertation et, immédiatement, dans la foulée, se mettre à faire les travaux n?est pas très réaliste. J?imagine que l?idée est de dire que l?on pourrait faire les travaux d?ici aux élections municipales, mais cela s?apparente quasiment à de la démagogie.

Je donne en tout cas un avis défavorable à ce v?u.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.