Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DAC 478 - Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’association “Le Théo-Théâtre” 20, rue Théodore Deck (15e). - Montant : 7.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DAC 478 relatif à l?attribution d?une subvention de fonctionnement de 7.000 euros à l?association ?Le Théo-Théâtre? 20, rue Théodore Deck (15e).

Madame MACÉ de LÉPINAY, vous avez la parole.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - M. GIRARD a en partie répondu mais cela ne va pas me dispenser de mon intervention. Parce que nous nous réjouissons tout à fait de la subvention de fonctionnement accordée au ?Théo-Théâtre? qui est un lieu important du 15e arrondissement, ouvert à tous et proposant des spectacles variés et des événements culturels originaux.

Je veux être très brève mais je veux souligner que ce théâtre rencontre de grandes difficultés et que ses dirigeants, qui sont des professionnels reconnus, se dépensent sans compter.

Alors, bien sûr, cette petite subvention est la bienvenue, même en fin d?année, mais je veux regretter qu?elle n?ait pas été soumise au Conseil d?arrondissement. Ceci de deux point de vue : d?abord, par une certaine forme de mépris des élus, mais cela, Monsieur GIRARD s?en est expliqué ; ensuite, pour le déficit de communication qui résulte de ce fait. Evoquée et votée au Conseil d?arrondissement, cette subvention aurait fait l?objet d?un rapport circonstancié de notre collègue Ghislène FONLLADOSA et la notoriété du ?Théo-Théâtre? en aurait été augmentée.

Nous regrettons qu?encore une fois le Conseil d?arrondissement ait été méprisé mais nous voterons bien entendu cette subvention si nécessaire à la survie d?un lieu de grande qualité.

Je vous remercie, Monsieur le Maire.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame MACÉ de LÉPINAY. Mais si on n?en avait pas parlé aujourd?hui, la notoriété de cette association aurait été beaucoup moindre.

Monsieur GIRARD, vous voulez ajouter un mot.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Mme MACÉ de LÉPINAY a usé à deux reprises du terme ?mépris?. C?est un grand film mais en aucun cas, un mot que j?utilise. Etant moi-même élu d?un petit arrondissement modeste, le 4e arrondissement, vous pensez bien que je ne vais pas faire le malin devant des élus d?un grand arrondissement comme le 15e, me sentant très petit.

Je n?utilise pas le mépris mais simplement j?assume une difficulté qu?a rencontré l?Administration parisienne pour présenter dans les temps ce projet de délibération comme le précédent.

Voilà, je vous prie d?accepter les excuses et le caractère humain que peut revêtir cet Hôtel de Ville, lorsqu?il y a un petit retard dans la présentation d?une subvention. C?est la raison pour laquelle vous aviez, en 9e commission, été beaucoup plus aimable avec moi en acceptant?

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Je n?ai pas été désagréable !

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Mais le mot ?mépris? est un mot fort. Donc, voilà.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous ne sommes pas au théâtre !

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Je vous demande d?accepter les excuses de l?Administration parisienne pour ce fâcheux retard. Il n?y a aucun mépris vis-à-vis des élus, bien au contraire, sinon nous l?aurions passé à toute allure ou nous l?aurions passé au prochain Conseil.

Nous avons un tel respect pour ce qui est fragile que nous avons préféré, en vous présentant des excuses, obtenir aujourd?hui votre vote solidaire pour ce lieu de culture dans le 15e arrondissement.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GIRARD.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 478.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DAC 478).