Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DAC 515 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec la SARL “Alhambra Théâtre Music Hall”, dont le siège social est situé 21, rue Yves Toudic (10e). - Attribution de la subvention correspondante. - Montant : 200.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DAC 515 relatif à la signature d?une convention avec la SARL ?Alhambra - Théâtre Music Hall? dont le siège social est situé 21 rue Yves Toudic, dans le 10e arrondissement.

Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole.

Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe. - Monsieur le Maire, la société ?Alhambra Théâtre Music Hall? a entrepris de faire revivre une magnifique salle Arts Déco, à quelques pas de la place de la République, rue Yves Toudic, pour en faire un lieu de diffusion de spectacles musicaux et théâtraux.

Son nom ?l?Alhambra? reprend celui du Caf? Conc? mythique de la rue de Malte, détruit dans les années 1960, où se sont produits d?illustres artistes de la chanson et du jazz, comme Maurice Chevalier, Edith Piaf, Django Reinhardt ou Sidney Bechet. L?ouverture de la salle est prévue en janvier prochain.

La subvention qu?il nous est proposé de voter aujourd?hui va aider la société gérante à rénover et moderniser la salle pour permettre à de jeunes talents parisiens et franciliens de s?y produire dans des conditions professionnelles et d?accueillir le public dans de bonnes conditions de confort et de sécurité. Les travaux d?isolation acoustique permettront en outre la programmation de concerts de musique électronique.

Je ne peux personnellement que me réjouir de l?ouverture d?une nouvelle salle de spectacle. C?est assurément un événement pour les habitants des quartiers alentour qui pourront venir assister aux répétitions. Les associations culturelles pourront également accéder à la salle à des tarifs préférentiels pour y répéter, y présenter leurs spectacles et un travail partenarial sera entrepris avec les établissements scolaires pour favoriser le montage de projets pédagogiques.

Je suis satisfaite, Monsieur le Maire, de constater l?effort important entrepris pour entretenir et valoriser les lieux de spectacle vivant du 10e arrondissement.

Il nous est également proposé au vote l?octroi de subventions d?équipement à la Java, au Théâtre Antoine, au Palais des Glaces et au Théâtre de la Porte Saint-Martin.

Nous voterons également l?approbation, j?espère, de principe de réalisation des travaux pour restructurer l?immeuble qui accueillera le Théâtre de Verre.

Monsieur le Maire, compte tenu de la qualité de ce projet qui s?inscrit parfaitement dans notre politique de soutien à la culture de proximité, je suis heureuse de voter ce projet de délibération.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci.

Je donne la parole, en tant que maire d?arrondissement, à M. DREYFUS.

M. Tony DREYFUS, maire du 10e arrondissement. - Je me trouve là un peu par hasard, Monsieur le Maire, car j?étais venu pour voter le projet de délibération concernant mon ami Roger Stéphane. Je suis arrivé comme les carabiniers alors que je tenais à être là au moment du vote du projet de délibération consacrant un lieu de Paris à Roger Stéphane.

Mais en fait je suis resté. Pourquoi ? Parce que le théâtre de l?Alhambra, ce théâtre que m?a fait visiter Alain LHOSTIS, est ce théâtre qui était le théâtre des cheminots. Je vous fais ici un parallèle entre Roger Stéphane et ce théâtre car tous les deux ont joué un rôle non négligeable lors de la Libération de Paris.

Monsieur le Maire, vous savez certainement que Roger Stéphane était ici, à l?étage au-dessus, participant à la Libération de Paris auprès de Chaban-Delmas, de Pisani et d?autres, et pendant ce temps-là le théâtre des cheminots était un lieu de rencontre de ceux que, par ailleurs, on appelait les F.T.P., les F.F.I., etc.

Et, comme vous le voyez, dans le 10e arrondissement, on approuve les initiatives de cette sorte et je ne peux que me féliciter que la proposition qui a été faite de développer à nouveau et d?utiliser ?l?Alhambra? ait vu le jour. J?y vois là un signe tout à fait intéressant. Il y a eu d?autres délibérations, comme l?a rappelé Mme TROSTIANSKY, concernant les enjeux de théâtre dans le 10e arrondissement.

Mais en ce qui concerne ?l?Alhambra?, je trouve que c?est un clin d??il à l?Histoire que cette subvention soit accordée, le jour même où l?on attribue une part de Paris à Roger Stéphane.

Je vous remercie, Monsieur le Maire.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Excellent !

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci d?être passé par hasard pour une leçon d?Histoire.

Je ne sais pas si Christophe GIRARD va ajouter quelque chose. Je pensais que ce dialogue serait autosuffisant.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Non, je dois rassembler.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Chantez-nous quelque chose.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Comme vous le savez, le 10e arrondissement est l?un des plus riches de Paris en énergie et il est vrai que de saluer comme l?a fait Tony DREYFUS un théâtre fréquenté par les cheminots, j?y vois donc là un théâtre à caractère ?Ferro viaire?.

Je peux même ajouter que le 10e arrondissement était considéré par un grand couturier comme l?arrondissement des plus belles femmes, c?était Louis Féraud !

(Rires).

L?Alhambra est une salle de spectacle Arts Déco construite en 1929, fermée depuis plus de trente ans qui va rouvrir ses portes en janvier 2008, avec une programmation dédiée aux musiques actuelles.

La salle allant de 300 à 800 places, selon la configuration, permettra d?accueillir aussi bien de jeunes artistes émergeant que des têtes d?affiche reconnues. La société exploitante, ?Tournez Spectacles?, s?est engagée à développer des projets en lien avec la mairie d?arrondissement, les associations locales et d?autres lieux culturels du 10e arrondissement comme l?espace Jemmapes notamment.

Donc, réjouissons-nous de cette belle décision et de cette belle délibération.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GIRARD.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 515.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DAC 515).