Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DLH 242 - Autorisation à M. le Maire de Paris de conclure avec la Société d’économie mixte de la Ville de Paris (SIEMP) un bail emphytéotique portant location de l’immeuble communal sis 22 rue d’Oran (18e). 2007, DLH 243 - Autorisation à M. le Maire de Paris de conclure avec la Société Immobilière d’Economie Mixte de la Ville de Paris (SIEMP) un bail emphytéotique portant location de l’immeuble communal situé 60 rue Stephenson, 28 rue Doudeauville (18e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DLH 242 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de conclure avec la Société d?économie mixte de la Ville de Paris (SIEMP) un bail emphytéotique portant location de l?immeuble communal sis 22 rue d?Oran (18e), sur lequel l?amendement n° 53 a été déposé par M. BLET.

Monsieur BLET, vous avez la parole.

M. Jean-François BLET. - J?interviendrai également sur l?amendement n° 53 et l?amendement n° 54 qui concerne le projet de délibération DLH 243, puisqu?il s?agit de deux programmations dans le 18e arrondissement.

Je voudrais tout de même rappeler que la production de logement social, puisque c?est le débat que nous avons, doit être en adéquation avec la demande. La Fondation Abbé Pierre, que je vais me permettre de citer et qui a également sa continuité fort heureusement, considère que c?est une cause essentielle du ?mal logement? en France, ce fait qu?il n?y ait pas adéquation entre la demande, ce qui est construit et ce qui est proposé.

Les ménages les moins aisés sont ceux qui éprouvent le plus de difficultés pour se loger à Paris, en raison de la disparition rapide du parc de logement social de fait, que nous avons évoquée, et qui se situe, nous le savons, dans la moitié Est de Paris ; une moitié Est qui est profondément déstabilisée par la flambée immobilière et qui risque également d?être menacée par les opportunités malencontreuses offertes au bureau par le Plan local d?urbanisme.

Pour toutes ces raisons, on ne peut pas ne pas se poser cette question de l?inadéquation entre la demande et l?offre.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Monsieur BLET.

Monsieur MANO, vous avez la parole.

M. Jean-Yves MANO, adjoint, au nom de la 8e Commission. - J?imagine qu?il n?aura pas échappé à la sagacité de M. BLET que dans le rapport de la Fondation Abbé Pierre, l?action de la Ville de Paris, en matière de logement, est citée comme exemplaire. A partir de là, bien évidemment, je refuserai ces amendements.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Bien. Merci, Monsieur MANO.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition d?amendement n° 53 déposée par le groupe ?Les Verts?, assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition d?amendement n° 53 est repoussée.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 242.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DLH 242).

Je mets aux voix, à main levée, la proposition d?amendement n° 54 déposée par le groupe ?Les Verts?, assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition d?amendement n° 54 est repoussée.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 243.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DLH 243).