Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DAC 578 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec l’établissement public du 104 Cent Quatre la convention pluriannuelle d’objectifs relative à l’attribution d’une subvention de fonctionnement. Montant : 2.075.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DAC 578 relatif à la signature avec l?établissement public du 104 Cent Quatre de la convention pluriannuelle d?objectifs relative à l?attribution d?une subvention de fonctionnement de 2.075.000 euros.

La parole est à Mme BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL. - Merci, Monsieur le Maire.

Je me félicite de ce projet de délibération qui autorise le Maire de Paris à signer la convention pluriannuelle d?objectif et à attribuer une subvention de fonctionnement d?un peu plus de 2 millions d?euros au 104, cet équipement qui va permettre de créer une nouvelle dynamique dans ce quartier du 19e arrondissement qui a beaucoup souffert de l?abandon dans lequel les municipalités précédentes l?avaient relégué.

Lieu de production et de diffusion culturelle à travers l?accueil d?artistes en résidence et, empruntant la formule de l?architecte Renzo PIANO qui, en 1977, disait à propos de Beaubourg qu?il serait un nouveau catalyseur d?activités, on pourrait réutiliser cette expression, aujourd?hui, pour le 104.

Inscrit dans l?architecture de l?ancien site des pompes funèbres - je ne reviens pas sur le débat qui a donné lieu à son classement -, ce lieu de production et de diffusion sera tourné vers la création contemporaine et ce centre pluridisciplinaire permettra aux diverses disciplines artistiques de s?entremêler et de façonner l?avenir des lieux et de l?environnement proche à partir des multiples expériences qui vont s?y mettre en place.

La mise en place d?une pépinière permettant d?accueillir des entreprises artistiques et culturelles, des activités commerciales et événementielles, ainsi que des activités en lien avec les quartiers, permettra de dynamiser cette partie de Paris à la frontière des 18e et 19e arrondissements.

Je me permets à cet égard de rappeler l?importance de l?équipement de proximité de 400 mètres carrés dédié aux pratiques artistiques amateur sur lequel un énorme travail a été fait, notamment par le conseil de quartier impliqué dans ce projet. L?équipement devra prendre en compte ce travail, dans ses aspects de projet mais également financiers et humains.

Avec ses 35.000 mètres carrés de service public culturel, le 104 doit favoriser l?ancrage des artistes sur le territoire parisien, en leur apportant des locaux adaptés à la création et à la diffusion dont notre ville manque encore cruellement.

Le public sera convié à côtoyer les artistes et les ?uvres et cela permettra sans doute une synergie très enrichissante et intéressante.

Je salue les directeurs, bien sûr, et le travail engagé dans la phase de préfiguration actuelle qui permet d?ores et déjà aux habitants du quartier, mais également de tout Paris, de visiter régulièrement le chantier en cours, même si la liste d?attente est encore un peu longue, et de profiter de spectacles pluridisciplinaires proposés par les artistes mobilisés.

Le site Internet conçu dans ce cadre est déjà mis en ligne et permet également au public de découvrir le centre avant son ouverture.

Les activités hors les murs comme la récente présentation du centre à Berlin favorisent la création de partenariats entre les équipements culturels de type nouveau à l?échelle internationale.

Cette subvention de fonctionnement que nous votons aujourd?hui permettra au 104 de préparer son ouverture et de s?installer. Je me réjouis du pari tenu, si l?on tient compte de la complexité technique et des enjeux financiers de ce dossier. L?ouverture prévue pour l?année prochaine permettra aux artistes, au public et aux habitants de disposer d?un bel outil, dans une démarche clairement de service public culturel.

Je souhaite évidemment la pleine réussite de ce projet qui permettra à l?art de s?ancrer dans le quotidien de tous, favorisant le dialogue entre les disciplines, entre les artistes jeunes et les artistes plus confirmés, entre les amateurs et les professionnels, entre les acteurs économiques et la création artistique, entre une culture élitiste et une culture populaire.

C?est donc pour cela que le groupe socialiste et radical de gauche se félicitant de cette nouvelle étape franchie dans la mise en place du 104 votera favorablement cette subvention de fonctionnement.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame BROSSEL.

Monsieur GIRARD, vous avez la parole.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Ecoutez, Madame BROSSEL a fait un exposé digne d?une bonne adjointe à la culture. Je l?en remercie et je ne ferai aucun commentaire plus avant.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GIRARD.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 578.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DAC 578).