Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par M. Denis BAUPIN, Mme Véronique DUBARRY et les membres du groupe “Les Verts” relatif aux tests ADN pour les candidatEs au regroupement familial.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous allons maintenant examiner en 5e Commission, mes chers collègues, le v?u référencé n° 26 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts?, relatif aux tests ADN pour les candidatEs au regroupement familial.

Pour le présenter, je donne la parole à Mme DUBARRY.

Mme Véronique DUBARRY. - Merci, Madame la Maire.

Etant donné que ce sujet a été longuement abordé, d?une façon ou d?une autre, tout au long de ce Conseil et que nous allons continuer par l?examen d?autres v?ux, je serai relativement brève.

Chacun d?entre nous a pris position, en tout cas sur une partie de l?hémicycle, contre cet énième projet de loi sur l?immigration. Il est vrai que l?un des points sur lesquels se focalise l?attention pour le moment, c?est celui que nous évoquons dans ce v?u, à savoir les tests A.D.N. pour les candidats au regroupement familial.

Nous pensons qu?il est nécessaire de réaffirmer encore et toujours notre volonté, notre désir de ne pas voir cette loi aboutir.

Nous précisons également, parce que cela me paraît important, que c?est un point parmi d?autres de cette loi, qu?un certain nombre d?entre eux, cela a également été évoqué hier, par exemple le point concernant l?impossibilité pour des personnes sans papier de trouver des hébergements dans un certain nombre de structures. Cette loi est d?une façon globale, plus globale qu?uniquement ce point, absolument inique et scandaleuse.

Le point sur l?ADN est celui qui vient en premier et qui est le plus contesté, mais il faudra, à notre sens, y revenir d?une façon récurrente et détailler tous les aspects de cette énième loi sur l?immigration qui pose de véritables problèmes en matière d?accueil. La France s?est longtemps fait, et en vit encore, une réputation de pays ouvert, accueillant, de pays respectueux des Droits de l?Homme. Par le biais de différents points de cette loi, nous voyons que, petit à petit, lentement mais sûrement, cette réputation, dont nous sommes tous fiers, est en train d?être grignotée. Elle est salie.

Très honnêtement, j?hésite à utiliser ce mot, mais je crois que, quelque part, nous avons un peu honte d?en arriver à ces extrémités et à ce galvaudage des Droits de l?Homme, à ce galvaudage de l?accueil. Tout ceci fait que nous suggérons que le Maire, au nom du Conseil de Paris, signe la pétition qui a été lancée par le collectif ?Sauvons la recherche?, dont nous avons également parlé hier, et qui s?intitule ?Non au contrôle génétique de l?immigration?.

Je vous remercie.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Monsieur CARESCHE, vous avez la parole.

M. Christophe CARESCHE, adjoint. - Je donne un avis favorable à ce v?u. Je ne sais pas d?ailleurs si le Maire de Paris ne l?a pas déjà signée, mais en tous les cas, je pense que cela ne lui posera aucun problème. Il s?est exprimé hier sur cette question de façon extrêmement nette.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Effectivement.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2007, V. 251).