Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par Mmes Khédija BOURCART, Véronique DUBARRY et les membres du groupe “Les Verts” relatif aux otages en Colombie : pour un accord humanitaire, contre les opérations militaires de libération des otages.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 16 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts?, relatif à un Il traite d?un accord humanitaire de libération des otages en Colombie.

La parole est à Mme DUBARRY. M. SCHAPIRA répondra.

Mme Véronique DUBARRY. - Merci, Monsieur le Maire.

La Colombie détient et cela vaut la peine de le rappeler un bien triste record puisque c?est sur son territoire que se concentrent 80 % des otages détenus dans le monde. Les durées de captivité sont extrêmement longues puisque pour certains d?entre eux, ils sont otages depuis plus de 10 ans.

Nous avons, à de nombreuses reprises, ici même, dénoncé ce drame humanitaire. Nous avons pris fait et cause en faveur de la libération de Mme BETANCOURT bien sûr, mais au-delà de tous les otages détenus en Colombie. La preuve en est que la prochaine ?Nuit blanche? leur est en partie dédiée.

Les familles des otages demandent cet appui, ce soutien, cette reconnaissance de leur lutte, de leur mobilisation. Elles essaient de convaincre, par le biais de toutes les personnes, toutes les institutions, tous les représentants qu?elles peuvent rencontrer, le gouvernement colombien d?engager des discussions qui pourraient éventuellement amener à la signature d?un accord humanitaire permettant l?échange de prisonniers. Cet accord humanitaire est, en effet, un premier pas pour obtenir la libération des otages civils.

Il semblerait que la situation soit en train d?évoluer puisque justement, en partie à cause de cette pression internationale, le président URIBE a nommé une sénatrice pour faciliter le dialogue entre son gouvernement et les FARC. Nous considérons que c?est plutôt une bonne nouvelle, de même que la coopération entre les gouvernements du Venezuela et de la Colombie sur cette affaire.

Afin de maintenir cette pression internationale, de maintenir l?intérêt que Paris porte à cette lutte, à ce combat, nous souhaiterions donc que soit adopté le voeu suivant : que le Maire de Paris ?uvre, intervienne et use de toute son influence pour rappeler au gouvernement colombien l?opposition des familles d?otages et de tous ceux qui se mobilisent à leurs côtés aux opérations militaires de sauvetage qui mettent en danger la vie même des otages et qu?il encourage publiquement toutes les initiatives permettant la mise en place de discussion entre le gouvernement colombien et les FARC en vue d?un accord humanitaire. Ce qui nous parait être la seule issue possible pour la libération de tous les otages colombiens.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame DUBARRY.

Je donne la parole à M. SCHAPIRA.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Je rappelle à Mme DUBARRY que nous sommes de modestes élus locaux. Donc la politique internationale c?est intellectuellement très intéressant, pour ma part, cela m?intéresse et vous aussi, mais nous sommes de modestes élus locaux avec nos petits bras. Mais on essaie quand même de faire connaître nos positions.

Ingrid BETANCOURT, cela fait un moment que son portrait, c?était la troisième année de sa détention, est sur la place de l?Hôtel de Ville. Tous les ans à ?Paris Plage?, des milliers et des milliers, des centaines de milliers de signatures sont recueillies pour sa libération.

Nous avons fait des concerts à l?Hôtel de Ville. Un certain nombre d?élus ici présents ont joué au foot.

Le président VUILLERMOZ était à nos côtés pour jouer au football pour Ingrid BETANCOURT avec RENAUD.

Nous discutons régulièrement avec notre collègue Lucho GARZON sur la libération d?Ingrid BETANCOURT et des otages et il arrive quelquefois que nous soyons étonnés par ses réactions et pourtant, c?est un homme progressiste.

Mais néanmoins nous nous battons pour la libération d?Ingrid BETANCOURT et je crois que là, le Maire de Paris a usé de toute son influence et il continuera. Alors s?il est aidé par Hugo CHAVEZ, ce sera formidable.

Donc je suis d?accord avec le voeu.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Pierre SCHAPIRA.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2007, V. 245).