Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par M. René DUTREY, Mme Marie-Thérèse ATALLAH et les membres du groupe “Les Verts” relatif à la mise en place de locaux provisoires pour l’association le CEPIJE dans le 14e arrondissement. Voeu déposé par l’Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2007


 

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous passons à l?examen des v?ux référencés n° 61 et 61 bis dans le fascicule, déposés respectivement par le groupe ?Les Verts? et l?Exécutif, relatifs à la mise en place de locaux provisoires pour l?association le CEPIJE dans le 14e arrondissement.

Monsieur DUTREY, vous avez la parole.

M. René DUTREY. - Merci, Monsieur le Maire.

Ecoutez, ce voeu est inscrit en 8e Commission. Malgré tout, il ne concerne pas uniquement et complètement M. Jean-Yves MANO. Je le remercie de l?avoir pris dans cette commission. Je crois que cela aurait été peut-être un voeu qui aurait aussi bien pu concerner la jeunesse que la politique de la ville.

L?association ?le CEPIJE?, Centre Paroissial d?Initiatives Jeunesse, existe dans le 14e depuis 1995. Elle mène un travail absolument exceptionnel en direction des jeunes, pas du tout dans une logique, je dirais, occupationnelle ou de consommation d?activités mais de réflexion sur ces jeunes, ce qu?ils sont et ce qu?ils veulent faire.

C?est une association qui, réellement, responsabilise et permet d?accompagner le projet de chaque jeune, aussi bien le projet professionnel que le projet personnel, pour leur permettre un épanouissement et bien sûr une insertion dans le monde du travail et dans la société plus généralement.

80 % des jeunes qui passent au CEPIJE trouvent un projet professionnel ou artistique à moyen et long terme qui leur permet de se stabiliser.

Cette association est déjà aidée par la Ville de Paris, aidée par l?O.P.A.C. qui l?accueille dans des locaux au 93, rue Pernety.

Le problème de cette association, c?est son succès en fait et son efficacité.

C?est-à-dire qu?aujourd?hui ce local de 35 mètres carrés accueille jusqu?à 80 jeunes à l?intérieur certains jours. 80 jeunes ! Cette association est extrêmement bien gérée et encadrée mais 80 jeunes dans 35 mètres carrés dans un immeuble de l?O.P.A.C., cela pose des problèmes.

Cela pose des problèmes bien sûr pour le fonctionnement de l?association.

Cela pose des problèmes aux locataires. Problèmes qui ne sont pas aujourd?hui encore d?une gravité absolue mais on comprend bien les nuisances que peuvent subir les locataires du fait de la présence de cette association qui, dans ce local de 35 mètres carrés, reçoit, réalise des CV, a un studio son, un studio vidéo, a une entreprise d?économie sociale et solidaire ?Human service?, qui fait des petits travaux pour des personnes âgées ou handicapées dans le 14e.

Trop d?activités rassemblées dans un si petit local.

Nous arrivons en fin de mandature et il se trouve que le relogement de cette association, nous l?avions, à l?époque, placé, dans le contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance, comme un objectif prioritaire, objectif qui n?a pu être atteint.

Ce v?u vise à tenter de trouver une solution et de trouver des locaux pour que cette association, déjà aidée par la Ville de Paris, puisse continuer son activité dans de bonnes conditions, continuer à accompagner ces jeunes dans un esprit que je trouve absolument exceptionnel.

Voilà pour la présentation.

Je vous remercie.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Monsieur DUTREY.

Monsieur MANO, vous proposez un v?u bis.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Je propose un v?u alternatif prenant en compte le travail remarquable de cette association et les difficultés réelles qu?elle rencontre pour exercer ses activités dans des locaux exigus.

C?est pourquoi nous proposons un v?u? d?ailleurs que je proposerai presque de modifier car ceci s?est fait un peu rapidement. Je sais que la mairie du 14e arrondissement a déjà entrepris des démarches. Je ne voudrais pas la mettre en porte-à-faux.

Je propose donc que les services de la Direction de l?Urbanisme et les différents bailleurs sociaux recherchent les opportunités qui permettraient à cette association d?être relogée dans de bonnes conditions, soit de manière pérenne, soit dans l?attente de la livraison prévue fin 2011 de locaux situés au 105, rue Raymond-Losserand, qui pourraient lui être affectés à terme.

Il y a un consensus qui peut se dégager par rapport à cette proposition. Croyez à la mobilisation des services de la Ville pour trouver une solution adaptée.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Merci, Monsieur MANO.

Monsieur DUTREY, vous avez la parole.

M. René DUTREY. - Je remercie M. MANO de cette proposition.

Pour être bien d?accord, nous enlevons la première ligne et les cinq premiers mots de la deuxième ligne, pour rendre ce v?u parfaitement efficace.

Je l?accepte avec plaisir.

Je vous remercie.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Nous retirons le v?u n° 61 et il est remplacé par le v?u n° 61 bis de l?Exécutif.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté. (2007, V. 263).