Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

26 - 1999, JS 127 - Subvention exceptionnelle à l'association "Compagnie Providanse" (11e). - Montant : 8.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération JS 27 accordant une subvention exceptionnelle à la Compagnie Providanse.
Madame SILHOUETTE, vous avez la parole.
Mme Cécile SILHOUETTE. - Monsieur le Maire, chers collègues, Providanse est une association qui se donne pour vocation, je cite, "d'unir, de promouvoir et d'enseigner toute forme d'expression artistique, d'organiser des activités sportives, culturelles, spirituelles et de créer et produire des spectacles vivants".
C'est ce qui est dans le projet de délibération.
Pour son 19e anniversaire, vous proposez qu'elle reçoive une subvention de 8.000 F.
Je me suis rendue à la M.J.C. Mercoeur, le 26 juin pour assister à la manifestation, que vous souhaitez soutenir. Il y avait des concerts, une conférence sur l'Egypte, des panneaux de hiéroglyphes, des photos, une buvette, etc. Rien que de très ordinaire pour une fête d'association, même s'il n'y avait que très peu de monde.
J'ai pu ainsi me procurer les brochures de l'association concernant ses stages de stretching-relax, yoga pharaonique, artothérapie, des ateliers de créativité artistique juniors, bref toutes ces brochures portent le nom de Gaëlle HECKLI, qui est la trésorière de l'association selon les statuts que vous m'avez aimablement communiqués et qui est également auteur d'un livre intitulé "Stretching pour tous". Elle est danseuse et artothérapeute, créatrice de la méthode qu'elle enseigne dans tous ses stages.
Je souhaite cependant vous alerter aujourd'hui sur le fait que Mme HECKLI est conférencière à la Nouvelle Acropole, et que la Compagnie Providanse a droit à des publicités dans la presse de cette secte. J'ai ici les documents, si vous voulez les consulter. Qu'est-ce que la Nouvelle Acropole ? Installée dans le passé dans le 14e, elle est aujourd'hui dans le 15e et la presse et le rapport parlementaire sur les sectes en ont abondamment parlé. Je vous rappelle simplement que son idéologie est calquée en tous points sur l'hitlérisme. D'après le Centre de documentation d'éducation et d'actions contre les manipulations mentales, son idéal de gouvernement est "une structure qui se nourrit d'hommes et transmute les plus aptes dans son grand corps et sa grande âme, les transformant en des surhommes, les inaptes sont laissés derrière. Telle est la douloureuse loi", etc. Leur salut est le salut hitlérien. La Nouvelle Acropole prône la multiplication de structures de type paramilitaire. Elle est considérée comme l'une des sectes les plus dangereuses actuellement. Je vous invite pour mieux la connaître, à lire le rapport au Premier Ministre sur les sectes en France. La Nouvelle Acropole multiplie les paravents pour détourner la vigilance du public. C'est ce que le commandant mondial conseille dans son ouvrage, "le labyrinthe de lapis-lazuli", je vous fais grâce des extraits de ce livre, mais je pourrais le faire.
Ma question est : l'association "Providanse" est-elle l'un des paravents de cette secte ? Il est difficile de le dire à coup sûr. Ce qui est certain, c'est que ses liens avec la Nouvelle Acropole sont établis en la personne de Gaël HECKLI, comme le confirme l'A.D.F.I., l'Association de défense de la famille et de l'individu. J'appelle à la vigilance de notre Assemblée et vous propose que cette délibération soit retirée de l'ordre du jour afin que les services de jeunesse et sport puissent diligenter une enquête et vérifier mes dires. Si ce retrait n'était pas accepté, évidemment, je voterai contre cette délibération et j'appelle les Conseillers à faire de même.
Il serait paradoxal que la Ville subventionne dans le même temps l'A.D.F.I., le C.C.M.M. et des sectes ou leur paravent.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Les éléments que vous venez de porter à la connaissance de notre Assemblée montrent qu'effectivement, la suggestion de retirer le dossier est tout à fait bienvenue.
Je demande son retrait et un complément d'information.
M. Jean-Pierre BURRIEZ, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Effectivement, nous avons eu un débat sur cette association. Je n'y retire rien de ce que j'ai dit à Mme SILHOUETTE. Nous avons par définition, en matière de jeunesse, une conception libérale des choses : à partir du moment où une association dépose un dossier et est subventionnée depuis longtemps à la fois par l'Etat, d'après ce que j'ai compris, puisqu'elle est entreprise de spectacles et a le label du Ministère de la Culture, il n'y avait pas de raison de s'opposer à ces subventions.
Effectivement, les éléments que vous nous apportez demandent une vérification et je souscris tout à fait au souci de retirer ce dossier provisoirement dans l'attente d'une enquête.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Merci.
Donc, le projet de délibération JS 127 est retiré de l'ordre du jour.