Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

35 - 1999, DAC 113 - Subvention à l'association "Les ateliers d'artistes de Belleville" (20e). - Montant : 35.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DAC 113 accordant une subvention à l'association "Les ateliers d'artistes de Belleville".
La parole est à M. VION.
M. Michel VION. - Je vais être très court.
Il s'agit d'une association qui, à la fois pour des raisons objectives et des initiatives volontaristes, a une activité qui s'amplifie année après année et donc des frais de fonctionnement qui sont ainsi en augmentation régulière.
Il est essentiel et fondamental pour l'animation de la vie du quartier, Belleville en l'occurrence, que cette association arrive à équilibrer ses comptes.
Je sais que la Ville a déjà fait un effort en proposant de faire passer sa subvention de 25.000 à 35.000 F. Je rappellerai simplement que cette subvention est restée constante pendant plusieurs années, alors que l'activité de l'association progressait considérablement.
Monsieur le Maire, si vous êtes sensible à l'animation culturelle des quartiers et en particulier de ce quartier de Belleville, je pense que vous accepterez cet amendement et je vous remercie.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Madame SILHOUETTE, vous avez la parole.
Mme Cécile SILHOUETTE. - Je vous remercie, Monsieur le Maire.
Les ateliers d'artistes de Belleville ont une action sur les quartiers des 10e, 11e, 19e et 20e arrondissements et comme Michel VION vient de le dire, leurs initiatives se multiplient et se déroulent tout au long de l'année à destination d'un public de plus en plus large, ce qui permet aussi d'ouvrir les portes de la culture à un public complètement diversifié et assez large.
Donc, je considère, puisque j'ai déposé également un amendement qui va dans ce sens, que les ateliers d'artistes de Belleville pourraient recevoir une subvention de 50.000 F compte tenu du fait en plus que les projets de cette association dynamisent l'ensemble de nos quartiers et prolongent le lien social qui est une chose extrêmement importante et dont on ne se lasse pas de faire valoir l'importance tout en négligeant complètement d'apporter des éléments financiers qui soutiennent ces initiatives.
Je demande vraiment à M. BISE qui remplace Mme MACÉ de LÉPINAY que notre Assemblée accepte que la subvention à cette association soit portée à 50.000 F comme il était demandé pour équilibrer son budget.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Monsieur BISE, vous avez la parole pour répondre aux deux intervenants.
M. Alain BISE, au lieu et place de Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Monsieur le Maire, les activités développées par l'association "Ateliers d'artistes de Belleville" sont reconnues depuis de nombreuses années par la Ville de Paris et bénéficient d'ailleurs, comme cela a été rappelé à ce titre, régulièrement d'une subvention depuis 1992 pour les "journées portes ouvertes" qui sont organisées par elle.
Les ateliers d'artistes de Belleville ont souhaité développer de nouvelles activités en 1999 à l'occasion de leur 10e anniversaire.
Ces activités, à savoir ateliers pour enfants, publication d'un livre d'art, création d'un jardin de sculpture, ne manquent pas d'intérêt et c'est la raison pour laquelle la Ville accompagne d'ailleurs ces initiatives en proposant cette année à notre Assemblée d'octroyer une subvention de 35.000 F.
Ceci marque, comme vous pourrez le constater, une augmentation de l'ordre de 40 % de la subvention habituelle par rapport à celle qui avait été accordée en 1998 ou les années précédentes.
Ce type d'augmentation est déjà tout à fait exceptionnel et ne peut malheureusement bénéficier à l'ensemble des associations nombreuses et dynamiques qui organisent également des journées portes ouvertes.
Enfin, il convient de préciser que les aides de la Ville viennent davantage soutenir des initiatives intéressantes plutôt que d'équilibrer des budgets qui seraient déficitaires.
A ce sujet, d'ailleurs, le résultat 1998 de cette association a été bénéficiaire de plus de 20.000 F alors que les comptes comprennent déjà une dotation aux provisions de 30.000 F. Et il est à noter que ces 20.000 F n'ont nullement été évoqués dans le plan de financement de l'association pour 1999.
C'est donc, d'ailleurs, à la demande d'élus de l'arrondissement que la Ville a souhaité faire un effort pour porter à 35.000 F la subvention qui lui est proposée. C'est la raison pour laquelle je ne peux pas, pour ma part, accepter l'amendement qui est présenté, qui tendrait à voir proposer une subvention plus importante et je vous demande donc, Monsieur le Maire, de bien vouloir mettre aux voix le projet de délibération en l'état.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je vais quand même mettre aux voix les amendements.
Tout d'abord, je mets aux voix, à main levée, la proposition d'amendement n° 15 déposée par M. VION et Mme DURLACH et les membres du groupe communiste, prévoyant de porter le montant de la subvention pour l'Association des ateliers d'artistes de Belleville à 50.000 F.
Qui est favorable à son adoption ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
La proposition d'amendement est repoussée.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition d'amendement n° 16 déposée par Mme SILHOUETTE. C'est la même, rédigée d'une autre manière.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition d'amendement est repoussée.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 113.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (1999, DAC 113).