Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l’affectation des locaux du 111-113, rue Legendre (17e).

Débat/ Conseil général/ Septembre 2008


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l?examen de la proposition de v?u référencée n° 4 G dans le fascicule, déposée par le groupe U.M.P.P.A., relative à l?affectation des locaux du 111-113, rue Legendre (17e).

Je donne la parole à M. BENESSIANO pour le présenter. Mme TROSTIANSKY donnera le point de vue de l?Exécutif.

M. Hervé BENESSIANO. - Merci, Monsieur le Président.

Mes chers collègues, ce v?u est déposé à la suite de la fermeture provisoire du centre d?hébergement d?urgence Emmaüs qui est actuellement 71, boulevard Pereire et qui, pour d?importants travaux de rénovation, va fermer pour une durée de trois ans.

Au niveau de l?arrondissement, en 2007, entre le 24 décembre et le 31 mars, nous avions profité d?un local qui est aujourd?hui en travaux pour création d?une crèche et nous l?avions mis à disposition de ce public de façon à lui assurer un toit pendant la période d?hiver. De la même façon, nous souhaiterions que l?ensemble immobilier des 111-113, rue Legendre, qui fait l?objet d?une préemption par la Ville de Paris, puisse être mis à disposition provisoirement pour les personnes du centre habituellement hébergées boulevard Péreire à partir du 1er décembre 2008 jusqu?au 31 mars 2009 ; toujours sur la même période d?hiver en 2009-2010, dans l?hypothèse, bien entendu, où les travaux du centre Emmaüs du boulevard Péreire ne seraient pas achevés.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur BENESSIANO.

Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole.

Mme Olga TROSTIANSKY, vice-présidente. - Monsieur le Président, ces locaux rue Legendre appartiennent à la R.I.V.P. qui doit réhabiliter cet immeuble de logement social. Ils sont aujourd?hui fermés, en attente de ces travaux de réhabilitation.

M. BENESSIANO nous propose d?y installer provisoirement un centre d?hébergement d?urgence C.H.U.

L?hébergement des personnes vivant dans la rue est l?un des objectifs prioritaires de cette mandature et je suis très satisfaite que M. BENESSIANO partage ces objectifs.

Le 17e arrondissement a une capacité de 455 places, réparties dans neuf structures. Nous avons aussi trois projets neufs dans l?arrondissement, un centre de stabilisation aux Batignolles pour 50 places et deux maisons relais Cour Saint-Pierre et avenue de Saint-Ouen pour 60 places.

Nous veillerons à la réouverture en 2010 du centre Péreire, après une lourde réhabilitation financée à hauteur de 3,7 millions d?euros par le Département de Paris.

Je tiens, à ce propos, à préciser que les places temporairement fermées à Péreire ont été intégralement compensées grâce à la mise à disposition par la Ville de Paris de locaux, notamment avenue de l?Observatoire.

Monsieur le Président, je ne peux cependant répondre favorablement à cette proposition. En effet, nous avons proposé à l?Etat, à la D.A.S.S., des sites supplémentaires pour augmenter les capacités d?hébergement dès cet hiver, mais à ce jour, la D.A.S.S. n?a pas les budgets de fonctionnement qui nous permettent d?ouvrir des sites supplémentaires.

Je donne donc un avis défavorable à ce v?u.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame TROSTIANSKY.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.