Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DDEE 31 G - Signature d'un avenant n° 2 à la convention pluriannuelle de partenariat 2007-2009 passée avec l'association "Réseau Entreprendre Paris" pour l'attribution de subventions. Montant total : 360.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Mai 2009


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DDEE 31 G.

Je donne la parole à M. Romain LÉVY.

M. Romain LÉVY. - Je vous remercie.

Madame la Présidente, mes chers collègues, cet avenant au projet de délibération DDEE 31 G illustre bien l'effort consenti par notre collectivité pour le financement de nouvelles activités productrices et s'inscrit parfaitement dans les objectifs que notre collectivité s'est fixée en faveur de l'innovation, de la création d'entreprise et de l'emploi.

Dans le contexte actuel de crise économique et face à la dégradation du marché de l'emploi, bien que cette dégradation reste bien moindre dans notre Ville qu'au niveau national, le renforcement des dispositifs de soutien que nous apportons à la création d'entreprise est plus que jamais indispensable.

Par l'intermédiaire des prêts d'honneur qu'elles rendent possibles, les subventions du Département à l'association "Paris entreprendre", que l'on appelle maintenant "Réseau Entreprendre Paris", représentent avec celles accordées à "Paris Initiative Entreprises" et à "Scientipôle Initiative" un outil essentiel d'aide à la création d'entreprise, en facilitant l'accès des nouveaux entrepreneurs aux crédits bancaires.

Parallèlement à l'attribution de ces prêts d'honneur, cette association aide à la création d'entreprise par la mobilisation de dirigeants expérimentés qui accompagnent sur trois ans les nouveaux entrepreneurs.

Ainsi, comme nous le confirme la fiche technique accompagnant ce projet de délibération, au cours des quatre dernières années, le nombre d'entreprises lauréates et surtout le nombre de bénéficiaires de prêts d'honneur, qui je vous le rappelle, sont des prêts sans intérêts ni caution personnelle, ont régulièrement augmenté, passant pour ce dernier poste de 17 en 2004 à 54 en 2008.

Les résultats obtenus par le "Réseau Entreprendre Paris" sont très encourageants parce que, sur la période 2004-2007, ce sont 86 projets qui ont été sélectionnés, 127 prêts d'honneur attribués, 679 emplois qui ont été créés et on a maintenant un réseau de 150 chefs d'entreprise ou cadres dirigeants qui y ont adhéré.

Comme le font d'ailleurs d'autres structures de financement d'entreprises innovantes, la différence que nous pouvons constater entre le nombre de projets soutenus et le nombre de prêts d'honneur attribués résulte d'un choix stratégique que je qualifierai d'efficace car il permet à l'entreprise de bénéficier si nécessaire de plusieurs prêts et facilite ainsi la pérennité de son projet.

Faisant partie d'un réseau national qui fédère une trentaine d'associations départementales ou régionales, "Réseau Entreprendre Paris" offre sans aucun doute aux jeunes entrepreneurs des services adaptés à leurs besoins, tant en termes financiers, en leur facilitant l'accès aux crédits bancaires, qu'en termes d'accompagnement à tous les stades de la création et du démarrage de l'activité.

Il offre enfin une formation mensuelle aux créateurs et un appui opérationnel au travers du réseau commercial que représentent les entreprises adhérentes à l'association.

Il est donc logique que les projets du réseau pour 2009 qui nous sont soumis portent sur la présélection des porteurs de projet, sur le renforcement du dispositif d'accompagnement des créateurs d'entreprise et la consolidation du réseau de chefs d'entreprise.

L'association prévoit également d'augmenter le nombre de lauréats, 35 cette année, ainsi que le nombre d?adhérents, et ceci à budget constant, ce qu'il convient de souligner.

Elle compte enfin s?inscrire dans le programme "Innotech", mis en place par le "Réseau Entreprendre" au niveau national, destiné à accompagner spécifiquement les jeunes entreprises innovantes, même si elle a déjà commencé à le faire par le passé.

Sans être plus long, je conclurai en me réjouissant que ce projet de délibération nous ait permis de mettre en avant le travail important réalisé par le "Réseau Entreprendre Paris", mais aussi l?action déterminée de notre collectivité en faveur de l'emploi et de la création d'entreprise.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

La parole est à M. Christian SAUTTER.

M. Christian SAUTTER, vice-président, au nom de la 2e Commission. - Madame la Présidente, Romain LÉVY a tout dit sur ce projet "Entreprendre à Paris".

J'insiste simplement sur deux points. Ce réseau a été créé avec l'appui décisif de notre collectivité, mais aussi celui de la Région, celui de la Caisse des dépôts et consignations, du Fonds social européen et du Réseau national Entreprendre.

Les résultats sont importants puisqu'en cinq ans, ce sont 1.056 emplois qui ont été ainsi créés sur Paris.

La seule petite remarque que je pourrais faire, c'est qu'il y a beaucoup plus de créateurs que de créatrices d'entreprise.

Je propose que vous approuviez ce soutien qui est somme toute modeste vu les résultats atteints et que vous insistiez avec moi, surtout vous, Madame la Présidente, pour que davantage de créatrices puissent bénéficier du soutien du "Réseau entreprendre Paris".

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci, Monsieur Christian SAUTTER.

J'y associe Mme Fatima LALEM également.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 31 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DDEE 31 G).