Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DASCO 59 - Lancement d'un marché relatif à l'organisation et à l'animation des sessions de formation BAFA et BAFD destinées aux personnels d'animation de la Ville de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2010


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DASCO 59 en 7e Commission, sur lequel Danielle FOURNIER s'est inscrite et à laquelle Colombe BROSSEL répondra.

Madame FOURNIER, vous avez la parole.

Mme Danielle FOURNIER. - Monsieur le Maire, merci.

Ce projet de délibération nous propose de lancer un marché pour organiser des sessions de formation au B.A.F.A. et au B.A.F.D., qui sont deux diplômes qui autorisent ceux qui les ont obtenus à encadrer des enfants, notamment dans les centres de loisirs pour le B.A.F.A. et à diriger des centres de vacances ou des centres de loisirs sans hébergement pour l'autre diplôme.

Je dois dire que nous nous réjouissons que la Ville intervienne pour former ces personnels, qui sont au contact des enfants, voire dirigent des centres, et pour ceux que l'on appelle les animateurs. Le décret, qui encadre leur métier, prévoit que le nombre d?agents titulaires du B.A.F.A. ne peut être inférieur à la moitié de l'effectif de l'équipe d?animateurs du centre de loisirs.

Bien sûr, nous pensons qu'il faut respecter le règlement, les normes réglementaires pour l'encadrement des enfants, mais nous pensons aussi que la Ville de Paris pourrait les dépasser et proposer cette formation, notamment la formation B.A.F.A., à l'ensemble des animateurs des centres de loisirs, et aussi des animateurs qui encadrent la pause déjeuner des enfants.

En effet, au-delà de la surveillance des enfants, de l'encadrement au sens strict, la mise en place d'animateurs, c'est-à-dire des personnels formés, peut être une piste qui justement complète ce que l'on a pu se dire ce matin dans le débat que nous avons eu sur la restauration scolaire. Une piste pour éduquer au goût, attirer l?attention sur les pratiques alimentaires et les améliorer, plus largement être capable d'ouvrir des ateliers qui contribuent à développer le lien social, le mieux vivre ensemble.

Comme l'avait suggéré d'ailleurs mon voisin, Pascal CHERKI, ce matin, faire de ce temps un temps de plaisir et un moment pédagogique. C'est pour cela qu'il faut des personnels formés et reconnus comme tels.

Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Merci, Madame FOURNIER.

Je suis tout à fait sensible à votre intervention, car je pense, comme vous, que si l'on veut faire du temps du midi un véritable temps éducatif, pas uniquement pédagogique mais éducatif, il faut pour cela ne pas uniquement s'occuper de ce qu'il y a dans l'assiette des enfants mais s'occuper de l'environnement de ce temps.

L?environnement, c'est évidemment le matériel, les personnels et l'organisation de ce temps. Cela passe notamment par des questions de formation mais également par des questions d'organisation de ce temps. De ce point de vue-là, je suis très sensible à ce que vous dites.

En tout cas, sur l'aspect de la formation des personnels, sachez qu'au-delà - je suis désolée mais le mot qui me vient est "contraintes réglementaires" mais je ne le vois pas comme un sens négatif - des contrainte réglementaires - je suis désolée de ne pas trouver de mots plus positifs - évidemment l'accompagnement et la formation des personnels est, de mon point de vue, l'un des éléments absolument fondamentaux pour garantir une qualité de l'accueil sur l'ensemble des temps péri et extra scolaires.

Merci de votre intervention et de ce rappel.

J'espère que l'on aura l?occasion de le discuter, au cours des réunions des états généraux de la restauration scolaire notamment.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci de ces précisions.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 59.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2010, DASCO 59).

Je vous remercie.