Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DEVE 48 - Signature d'un avenant à la convention du 22 juillet 2009 avec l'association "Fleurs de Bitume", gestionnaire du jardin partagé situé dans le jardin public Pierre Adrien Dalpayrat 23 rue du Cotentin (15e), mettant à sa disposition une parcelle de terrain supplémentaire.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2010


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DEVE 48.

Il s'agit de la signature d'un avenant à la convention du 22 juillet 2009 avec l'association "Fleurs de Bitume", gestionnaire du jardin partagé situé dans le jardin public Pierre Adrien Dalpayrat, 23, rue du Cotentin, dans le 15e, mettant à sa disposition une parcelle de terrain supplémentaire.

La parole est à M. Gilles ALAYRAC.

M. Gilles ALAYRAC. - Merci, Monsieur le Maire.

Je souhaite saluer ce projet de délibération qui permet de mettre à disposition de l?association "Fleurs de Bitume", qui est gestionnaire d'un jardin partagé, une parcelle supplémentaire de 80 mètres carrés, ce qui portera à 142 mètres carrés la surface globale.

Par ce geste, la Ville de Paris reconnaît la qualité du travail réalisé par cette association dans le quartier Falguière. C'est un jardinage écologique qui est pratiqué au sein de ce jardin public Dalpayrat, qui n'est pas, d'ailleurs, que le prétexte d?y récolter d?excellents légumes.

En effet, "Fleurs de Bitume" a su créer à cet endroit une animation de quartier où se mêlent toutes les générations et le succès est tel qu'aujourd'hui, on ne peut plus satisfaire les demandes de parcelles.

Ce jardin partagé est le second dans le 15e qui a été initié par la Ville de Paris, avec celui qui a ouvert dans le quartier des Périchaux, qui connaît également un succès non démenti, ce qui m'amène d'ailleurs à inviter la Ville à rechercher peut-être de nouvelles parcelles, en particulier au sein des grands ensembles sociaux.

Il y a là, me semble-t-il, une synergie à poursuivre, à amplifier, en coopération avec les bailleurs sociaux.

Le jardin Pierre Adrien Dalpayrat qui accueille ce jardin partagé a fait l'objet d'une belle opération de réaménagement et de rénovation il y a maintenant près de trois ans.

On ne peut que se féliciter que ce quartier de l'ancienne Z.A.C. "Montparnasse" bénéficie des efforts de la Ville pour offrir à ses habitants un lieu de vie agréable.

Mais je souhaite profiter de ce projet de délibération pour interroger l?Exécutif municipal sur le projet qui est maintenant ancien d'extension de ce jardin public.

En effet, en 2006, le Conseil de Paris avait adopté un v?u du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés que j'avais présenté, demandant qu'une étude de faisabilité soit réalisée, afin d'inclure dans le jardin Dalpayrat les rues piétonnes qui le bordent : Maignen, Leclanché et Maillol. A l'époque, l'Exécutif nous avait assuré qu'une étude serait réalisée.

Je dois dire que nous sommes sans nouvelle de ce dossier. Or, il faut savoir que ce quartier connaît des problèmes récurrents de délinquance, de trafics divers et de rassemblements nocturnes, et justement dans les espaces piétonniers qui bordent le jardin et il me semble que l?inclusion de ces voies dans le jardin, qui est bien sûr fermé la nuit, serait sans doute un moyen, même si ce n'est pas le seul, de remédier à ces problèmes.

Je le dis donc à Mme GIBOUDEAUX, les élus de mon groupe espèrent que cette extension du jardin Dalpayrat va maintenant pouvoir aboutir.

Merci.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Madame Claire de CLERMONT-TONNERRE, vous avez la parole.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Merci, Monsieur le Maire.

Je tiens tout d?abord à exprimer notre satisfaction de voir arriver ce projet de délibération qui met à la disposition de l?association "Fleurs de Bitume" une parcelle de terrain supplémentaire pour permettre l?extension du jardin partagé qu?elle anime et l'accueil des habitants inscrits en liste d'attente.

Conscients que la petite taille de la parcelle allouée au démarrage freinait le développement de ce jardin partagé, nous avions demandé son agrandissement dès juillet 2009. Même si la superficie de ce jardinet demeure encore bien modeste, avec ses 142 mètres carrés, nous nous réjouissons de l?avancée de ce projet que la mairie du 15e accompagne depuis sa création.

Nous pouvons aujourd'hui témoigner du travail exemplaire engagé par tous les membres de l'association "Fleurs de Bitume". L'action de l?association dépasse d?ailleurs les limites du jardin avec succès, puisque nous venons d?accueillir en mairie du 15e une superbe exposition photos réalisée par un des responsables de l'association sur les "fleurs de bitume", ces fleurs sauvages qui poussent sur le bitume parisien, là où on ne les attend pas. De son côté, le conseil de quartier Pasteur-Montparnasse a attribué 1.500 euros à l'association pour lui permettre l'achat d?un matériel de jardinage adapté.

Ce projet de délibération nous donne l'opportunité de saluer le dynamisme des membres de cette association ; nous l'avons constaté lors des visites effectuées sur le terrain avec Philippe GOUJON, le maire du 15e, lors des différentes manifestations organisées autour du potager. Que ce soit au moment de la fête des jardins, de la semaine du développement durable, ou des soupes party, non seulement le jardin partagé offre aux usagers du square Dalpayrat et aux habitants du quartier Falguière/Maillol un lieu de sensibilisation à la biodiversité et de partage des expériences et des récoltes, mais il est aussi devenu un lieu de convivialité et de rencontres intergénérationnelles et contribue à renforcer le lien social de proximité, ce dont nous nous réjouissons.

Et puis, puisque l?on a évoqué tout à l'heure le square Dalpayrat dans son ensemble, il est vrai que nous nous interrogeons sur l'avancement de l'extension de ce square et sur la modification de l'implantation des grilles, d'autant que vous nous aviez annoncé que ces grilles étaient provisoires dans la mesure où il y aurait un nouveau chantier afin d'intégrer les rues voisines au jardin.

J'en profite également pour demander l?augmentation de la surveillance de cet espace qui, comme cela a été rappelé, connaît de grosses difficultés ; Philippe GOUJON l?a évoqué d?ailleurs dans son intervention et je m'associe à ses propos pour demander plus de surveillance sur ce site extrêmement sensible.

Merci.

(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P.P.A. et Centre et Indépendants).

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX a la parole pour répondre.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, au nom de la 4e Commission. - Merci.

Je remercie mes collègues pour leur intervention sur le soutien qu'ils apportent aux jardins partagés, celui du 15e arrondissement mais globalement à tous les jardins partagés. On peut dire que c'est un grand succès à Paris, plus d'une soixantaine de jardins partagés ont signé la charte "Main Verte" et existent aujourd'hui. Ils participent de façon tout à fait concrète à des projets collectifs, qui sont des projets qui font l'objet aussi d'une évaluation de la part de notre collectivité, car il ne s'agit pas de privatiser des espaces verts, mais bien de faire vivre ces espaces avec des projets collectifs de jardinage, mais qui vont bien au-delà, souvent, du jardinage, car les associations, vous l'avez dit, sont très dynamiques et, souvent, sont à l'initiative d'expositions ou même d'éducation à l'environnement. On a souvent observé que les membres actifs de ces associations sont souvent des personnes qui connaissent très bien à la fois la biodiversité parisienne et l'environnement et sont des supports tout à fait intéressants, en tout cas, pour notre Ville, pour faire passer cette nouvelle pratique et aussi ces nouvelles demandes.

On a effectivement testé cette association avec une toute petite parcelle ; je reconnais qu'elle était vraiment trop petite pour y développer un vrai projet collectif. Cette extension est la bienvenue.

Je suis aussi tout à fait favorable à la possibilité de créer d'autres jardins partagés dans le 15e arrondissement si des bailleurs ont identifié, ou des amicales de locataires ou des associations de locataires, des espaces qui y sont favorables, je suis tout à fait à l'écoute de leurs demandes.

Nous nous réunissons deux à trois fois par an. C'est un comité de pilotage pour instruire les demandes de jardins partagés et à ce titre, les bailleurs sont les bienvenus. D'ailleurs, nous avons pas mal de jardins partagés qui sont sur des jardins de bailleurs. On pourra donc tout à fait le faire dans le 15e surtout que dans cet arrondissement, quand on voit les cartes aériennes, on voit beaucoup d'espaces verts de grande taille à l'intérieur d'îlots d'immeubles, qui pourraient donner lieu à ces expériences.

Je rappelle qu'il faut que cela se fasse avec un projet porté par les habitants, à la demande des habitants ou des locataires s'il s'agit de bailleurs sociaux.

Il faut aussi que cela se fasse sur des terrains non pollués et on a parfois des surprises ; on n'a pas toujours la possibilité, même si on a une demande, de pouvoir donner un avis favorable si on a un problème de pollution des sols avéré.

C'est pour la première partie de vos interventions.

Concernant l'extension Dalpayrat, j?y suis tout à fait favorable. Elle est même prévue dans le budget de cette mandature : 90.000 euros y seront consacrés, et cette opération est normalement prévue en 2011.

Qu'est-ce qui freine l?avancement de cette opération ? Pour que la Direction des espaces verts et de l'environnement puisse réaliser cette extension, il faut déclasser ces voies piétonnes pour pouvoir réaliser ce jardin. Il y a donc des discussions en cours entre la Direction des espaces verts et de l'environnement et la Direction de l'urbanisme pour pouvoir aboutir à ce déclassement. Une autre solution pourrait être aussi proposée par la direction de l?urbanisme, afin de démarrer les travaux. C'est donc en attente de ce déblocage? En tout cas, nous donnons le feu vert pour cette opération. On devrait, si tout se passe bien, et j'espère que les directions de la Ville sont tout à fait aptes à pouvoir nous répondre rapidement, démarrer les travaux en 2011.

Voilà pour ce qui est de l'extension.

Pour les questions de sécurité, on portera une attention un peu particulière sur la surveillance de ce square, sachant que cela se fait avec le personnel dont nous disposons dans le 15e arrondissement. Il faudra peut-être une discussion sur la situation tout à fait particulière de se square, et voir après cette extension, si la situation évolue. Voilà ce que je voulais dire sur ces interventions.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Monsieur GOUJON, pour une explication de vote rapide, s?il vous plaît ?

M. Philippe GOUJON, maire du 15e arrondissement. - La réponse me satisfaisant, je n?ai plus rien à ajouter.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Très bien, merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 48.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2010, DEVE 48).