Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DVD 132 - Approbation du principe et des modalités de lancement d'une consultation relative à la fourniture de matériel de comptages routiers pour l'Observatoire de la Mobilité. Signature du marché correspondant.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2010


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DVD 132 concernant l'approbation du principe et des modalités de lancement d?une consultation relative à la fourniture de matériel de comptages routiers pour l?Observatoire de la Mobilité. Signature du marché correspondant.

La parole est à Mme DOUVIN, pour cinq minutes maximum.

Mme Laurence DOUVIN. - Je vais faire beaucoup moins, Monsieur le Maire.

Je vais simplement revenir sur une question posée plusieurs fois dans cette enceinte, parce qu'elle ne reçoit pas de réponse.

Pouvoir effectuer des comptages routiers est une nécessité évidente, pour être en mesure d?apprécier le volume de la circulation et, bien sûr, son évolution dans différentes circonstances. Il n'est donc pas question de s?opposer au principe même de ce projet de délibération et, justement, parce que les études qui sont demandées par l?Observatoire de la Mobilité intéressent tous les élus, nous sommes en faveur de cette dépense envisagée pour l'achat de compteurs et nous demandons à être destinataires du résultat de ces comptages et études.

Il est parfaitement choquant que, la plupart du temps, ces études restent confidentielles et à l'unique disposition de l?Exécutif, alors qu'elles sont financées avec les impôts de tous les Parisiens et que nous avons parfaitement le droit, sinon le devoir, d?en connaître la teneur.

Je demande donc que le résultat de ces comptages et études soit communiqué à tous les élus ou au minimum aux membres de la 3e Commission.

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame.

La parole est à Mme LEPETIT.

Mme Annick LEPETIT, adjointe, au nom de la 3e Commission. - J'apprécie beaucoup les interventions de Mme DOUVIN quand elle réclame, et elle le fait assez souvent, à cor et à cri, qu'elle n'est pas assez informée.

Je suis plutôt dans la transparence et je donne toutes les informations, dès lors qu'elles sont en ma possession et dès lors, surtout, qu'elles sont utiles.

Il est normal que nous ayons et que l'Exécutif ait des outils pour travailler, c'est la moindre des choses, et qu'ils soient, bien évidemment, communiqués aux élus ; c'est le cas, par exemple, Madame DOUVIN, pour la mise en place du double sens cyclable où des comptages ont été faits, précis, et ce sont des éléments qui sont donnés aux maires d'arrondissement dans le cadre des discussions que nous avons avec eux pour l'installation des double sens cyclables.

Je vous donne cet exemple parce qu'il est très présent dans mon esprit, puisque nous sommes en train de le faire, mais quand il s'agit de travaux, là aussi, je me réfère à la question d'actualité que j'ai eue hier, puisque votre groupe semble estimer qu'il y a beaucoup trop de travaux dans Paris et que cela a des incidences, ce qui est vrai d'ailleurs, sur le trafic automobile, nous faisons des comptages pour estimer les reports de circulation.

Vous m'avez demandé, Madame DOUVIN, d'ailleurs, des précisions concernant l?aménagement des berges et ces précisions, vous les aurez.

Bien évidemment, il est nécessaire d'acheter des compteurs, et là, en l'occurrence, c?est un marché pour des compteurs spécifiques, pour des opérations ponctuelles, telles que je viens de les citer, et nous vous donnons les éléments, bien sûr, dès lors qu'il s'agit d'éléments sur lesquels vous avez besoin d'informations, et donc je ne manque pas de vous les fournir dès lors que vous nous les demandez.

Nous n'avons rien à cacher en matière de comptage.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Très bien ! Nous sommes toujours dans la transparence.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 132.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2010, DVD 132).