Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif à la défense du Théâtre de l'Est parisien. Vœu déposé par le groupe Communiste et des élus du Parti de Gauche relatif au Théâtre de l'Est parisien.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2010


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l'examen des v?ux n° 18 et n° 19 relatifs au Théâtre de l'Est parisien, déposés par les groupes socialiste, radical de gauche et apparentés et Communiste et élus du Parti de Gauche.

Je propose à Mme Frédérique CALANDRA, puis à M. Pierre MANSAT, chacun en une minute, de présenter ces v?ux, auxquels Christophe GIRARD répondra.

Madame CALANDRA, vous avez la parole.

Mme Frédérique CALANDRA , maire du 20e arrondissement. - Je vous remercie, Monsieur le Maire.

Ecoutez, c'est assez simple, comme l'indique notre v?u, ce qui se passe au Théâtre de l'Est Parisien est le résultat de ce que le Premier ministre lui-même annonce sur son site, c'est-à-dire le fait qu'à Paris, la culture est désormais la cible privilégiée de la R.G.P.P., donc c'est là que se situent les coupes les plus franches. On est confronté à une politique qui n'a comme base que des arguments budgétaires, qui est une politique de procédures brutales ; il n'y a ni information ni concertation.

Il a été mis fin au mandat de l'actuelle direction, à savoir de Mme Catherine ANNE, qui a pourtant fait un travail remarquable dans le théâtre contemporain, le 31 décembre dernier par le Ministre de la Culture sans qu'aucun de nous ne soit évidemment informé.

Mme Catherine ANNE, assez dignement, a décidé de ne pas objecter, de façon à ne pas mettre en danger l?avenir du théâtre lui-même.

L'Exécutif du 20e arrondissement demande avec force que le Théâtre de l'Est Parisien demeure une scène théâtrale et un lieu de création, notamment dans le domaine de l?éducation au théâtre du public scolaire, de l?enfance ; il y a un enjeu fondamental pour l?Est parisien, cela ne concerne pas que le 20e arrondissement. Je vous demande de bien vouloir adopter ce v?u.

Par ailleurs, j'ai demandé un rendez-vous avec M. TORRETON et M. MITTERRAND.

Je n?avais pas de réponse jusqu?à ce jour et, selon des rebondissements dont la vie politique a le secret, c'est aujourd'hui que j?ai reçu une réponse positive à ma demande de rendez-vous.

Je tenais, pour être parfaitement honnête, à vous en informer.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

M. Pierre MANSAT a la parole.

M. Pierre MANSAT, adjoint. - J'ai peu de choses à ajouter à l'intervention de Frédérique CALANDRA.

Je voudrais insister sur la dimension du théâtre pour le jeune public. Bien souvent, l'action du théâtre en direction du jeune public se fait à travers quelques représentations ou des actions qui sont ciblées jeune public, alors que le T.E.P. a fait la démonstration que l?on peut avoir la plus grande exigence de qualité professionnelle, de qualité culturelle, justement pour cette programmation en direction du jeune public.

Notre inquiétude est extrêmement forte que la fin du mandat de Catherine ANNE aille de pair avec la disparition d'une ambition extrêmement forte du théâtre en direction du jeune public.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Rapidement peut-être, l'avis de M. Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je suis tout à fait favorable à ces v?ux, pour des raisons simples.

Bien sûr, il faut que l'État donne des réponses claires quant à l'avenir de ce théâtre important pour Paris. En effet, Catherine ANNE, dont le talent n'est pas à prouver, doit être en effet bien traitée. Je pense que le Ministre aura ce souci, je le souhaite vivement.

De ce fait, notre avis est tout à fait favorable à ces v?ux.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Une explication de vote de Thierry COUDERT.

M. Thierry COUDERT. - Cette explication de vote se veut plutôt rassurante.

Le théâtre, qui est un théâtre d'État, avait une convention de mise à disposition qui expirait, quoi qu'il en soit, fin 2010. La prolongation de l?activité du théâtre se fera effectivement selon de nouvelles règles.

Il a été d?ores et déjà acquis que la Directrice que vous avez évoquée à maintes reprises a été reçue au cabinet du Ministre et par le Directeur général de la création artistique.

Il lui a été assuré que la poursuite de son activité artistique bénéficiera d'un soutien spécifique de l'État à partir de 2011, dans le cadre de nouvelles règles qui seront arrêtées après les entretiens de Valois.

Je trouve un peu curieux que, systématiquement, on attaque la R.G.P.P. lorsqu'elle concerne l'État mais qu'à chaque fois que l'on parle de crédits culturels de la Ville, on nous explique qu?ils doivent être en diminution, sauf pour "Le 104", il est vrai, parce que la crise oblige à réduire les budgets, y compris en matière culturelle.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2010, V. 89).

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2010, V. 90).