Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l'espace vert situé au sein de la résidence 135, rue de la Convention -155, rue de la Croix Nivert.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2010


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u n° 52 du groupe U.M.P.P.A., relatif à l'espace vert situé au sein de la résidence 135, rue de la Convention. Il ne se rapporte à aucun projet de délibération.

La parole est à Mme de CLERMONT-TONNERRE.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Si nous sommes satisfaits de voir l?achèvement de l?important programme de logements sociaux Croix Nivert-Convention, nous nous interrogeons en revanche sur la destination du jardin traversant qui longe ces immeubles.

À l'origine, cet espace vert de 2.000 mètres carrés devait être ouvert au public et des aménagements appropriés devaient y être réalisés.

Or, nous constatons que ce jardin n'est pas accessible, son statut faisant semble-t-il  toujours l?objet de discussions, voire de querelles, entre la Ville et "Paris Habitat".

Or, depuis plusieurs mois, riverains et résidents s'interrogent, et nous interrogent, sur son fonctionnement, sur son aménagement, ou sur les modalités de surveillance prévues pour ce jardin enclavé entre deux grands ensembles de logements.

Le maire du 15e n'ayant été ni consulté, ni informé sur le devenir de cet espace vert, il nous est d'autant plus difficile de répondre que nous ne savons même pas si cette allée verte restera propriété de "Paris Habitat" ou si elle a vocation à être cédée à la Ville, ouverte au public ou privative.

C'est pourquoi, Monsieur le Maire, nous vous demandons de nous informer sur les raisons pour lesquelles ce jardin est toujours indisponible. Nous émettons le v?u que vous engagiez des discussions avec la mairie du 15e sur le statut de cet espace dont nous ignorons s'il sera inscrit à l'inventaire des équipements transférés, quelles seront ses modalités de fonctionnement, en particulier pour tout ce qui touche à la surveillance, aux horaires d?ouverture, et à l'éventuelle installation d?une aire de jeux pour jeunes enfants.

Enfin, nous souhaitons être associés aux réunions organisées avec l'ensemble des partenaires concernés, ce qui n?a pas été le cas jusqu'à présent.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci, Madame.

Pour la réponse, la parole est à Mme GIBOUDEAUX.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe. - Sur le fond de l'intervention qui est faite, je voudrais dire que je suis à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les parcs et jardins. J'ai un cabinet qui est à votre disposition.

Je veux bien répondre en séance du Conseil mais je voudrais vous rappeler en tout cas que je suis à votre disposition, mon cabinet aussi, pour vous répondre sur des questions spécifiques qui se posent.

Néanmoins, je vous répondrai sur la situation particulière de ce jardin.

C'est effectivement un espace vert de 2.500 mètres carrés, de taille importante, et qui est complètement lié à un programme de logements qui a été construit par "Paris Habitat" qui vient d'être livré.

Ce jardin n'a pas été conçu et dessiné par la Direction des espaces verts et de l'environnement mais par le paysagiste qui était en charge de l'aménagement de cette résidence et aujourd'hui, des ajustements sont nécessaires entre la Ville, la Direction des espaces verts et de l'environnement et "Paris Habitat" pour rendre ce jardin accessible au public comme un jardin public.

Nous avons proposé à "Paris Habitat" de passer une convention pour mettre à disposition cet espace vert, et comme on le fait d'ailleurs avec d'autres propriétaires, nous en assurons à la fois l'entretien et le gardiennage.

Cela avait déjà été discuté. Ce sujet n'est pas nouveau, je ne vous apprends rien. Il y avait déjà eu une demande de la mairie du 15e de pouvoir rendre accessible cet espace vert.

Nous sommes donc dans la continuité de ce qui avait été demandé par M. GALY-DEJEAN sous la précédente mandature. Nous allons donc en faire un espace vert ouvert au public.

Les discussions ne sont pas terminées entre la Ville et "Paris Habitat" pour aboutir à une convention. Nous avons des points à régler. Il y a des ajustements pour pouvoir justement le rendre compatible avec cette convention.

Je vous tiendrai informée des résultats de ces discussions, et évidemment, nous vous associerons aux décisions qui seront prises et aux modalités de la convention, cela me semble tout à fait normal.

Il y a des réunions techniques qui ont lieu sur place, mais je n'y participe pas moi-même. Je fais confiance en tout cas aux services de la Direction des espaces verts et de l'environnement et à "Paris Habitat" pour trouver une solution, et dès que nous aurons abouti à un projet de convention, c'est tout à fait normal, avant que cette convention soit adoptée, que les élus d'arrondissement y soient associés, et Monsieur GOUJON, effectivement, je vous soumettrai la convention, cela me semble en tout cas tout à fait normal et être la façon dont on fonctionne aujourd'hui.

J'espère en tout cas qu?un accord sera trouvé le plus rapidement possible pour offrir un nouvel espace vert aux Parisiens, aux habitants du 15e et permettre surtout une circulation piétonne parallèle à la rue de la Convention qui sera beaucoup plus agréable qu?aujourd'hui.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Madame de CLERMONT-TONNERRE, comme l?avis est défavorable, retirez-vous votre v?u ?

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Compte tenu des éléments qui viennent de m?être apportés, je vais retirer ce voeu.

Je précise néanmoins que le maire actuel n?est pas le maire d'hier et que par conséquent, il eût été opportun de présenter le projet à l'actuel maire du 15e arrondissement.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci beaucoup.