Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

5 - Election des vice-présidents et des membres de la Commission permanente

Débat/ Conseil général/ Mars 2001


M. LE PRÉSIDENT. - Mes chers collègues, En ce qui concerne la Commission départementale et les vice-présidents, je vous rappelle que nous avons tenté de déterminer un nombre qui nous permette de représenter à la stricte proportionnelle l'ensemble des groupes de la majorité et de la minorité.
La liste a été affichée conformément aux règles depuis ce matin et donc, les noms des membres de la Commission permanente et des vice-présidents sont connus.
Je pense que je peux, tout simplement, sous réserve d'observations, la soumettre au vote à main levée.
Y a-t-il des observations ?
Il n'y en a pas.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Merci beaucoup. C'est adopté, mais à mon avis cette unanimité ne va pas durer...
(Rires sur les bancs de l'Assemblée).
... ce qui sera bien normal en démocratie.
Avant que nos collègues de la minorité, à qui je souhaite bonne fin de dimanche - comme quoi chaque situation a son charme - ne nous quittent, je veux informer la totalité de l'Assemblée que je recevrai, dès cette semaine, la totalité des Présidents de groupes, ensemble, pour que nous parlions de l'application bien entendu très stricte de la loi, mais aussi des moyens donnés à chacune des composantes de notre Assemblée pour pouvoir travailler.
Je ferai cela la semaine prochaine ; on vous en rendra compte ensemble et, bien entendu, tout ce que nous déciderons sera traduit dans des projets de délibération que vous discuterez et que vous voterez si vous le voulez.
Je voulais donc vous informer que je recevrai les Présidents de groupes cette semaine, que nous travaillerons ensemble à cette question et qu'à la séance des 23/24 avril, tout simplement, les Conseillers de Paris délibéreront et décideront de la manière dont nous nous organiserons pour que chaque groupe, dans le respect de la loi, puisse avoir les moyens de travailler.
Je vous remercie et je souhaite un bon après-midi à certains de nos collègues.