Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par les groupes de la majorité municipale relatif au projet d'ouverture d'hèvementliport dans le secteur de la porte d'Aubervilliers. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2010


 

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Nous entamons maintenant la 8e Commission avec le v?u n° 81 qui a été déposé par les groupes de la majorité municipale et le v?u n° 81 bis de l'Exécutif.

Mme PIGEON va nous présenter le v?u n° 81.

Mme Frédérique PIGEON . - Madame la Maire, je vous remercie.

Ce v?u porte sur le projet, semble-t-il, de l'Etat de construire plusieurs héliports à proximité de Paris, dont un dans le secteur de la porte d?Aubervilliers.

L'ouverture de ces nouveaux héliports serait en contradiction totale avec le Grenelle de l'environnement, avec le Plan de prévention contre le bruit dans l?environnement en cours d'élaboration par la Mairie de Paris et avec les décisions du Conseil de Paris qui s?est prononcé à plusieurs reprises pour réserver aux seuls vols de service public l?utilisation de l?héliport Paris - Issy-les-Moulineaux.

Par ailleurs, c'est sans compter tous les efforts de requalification opérés actuellement par la Ville de Paris sur la porte d?Aubervilliers. Aussi, à l?unanimité, le conseil d?arrondissement du 18e s'est prononcé contre cette funeste idée et souhaite que le Conseil de Paris puisse la soutenir.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci, Madame PIGEON.

Pour vous répondre, Mme Anne HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Merci.

Je présente un v?u de l'Exécutif, reprenant en partie d'ailleurs ce qui vient d'être dit. En effet, l'Etat souhaite construire plusieurs héliports à proximité de Paris, notamment dans le secteur de la porte d?Aubervilliers mais aussi à Bercy-Charenton pour compenser une réduction du trafic de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux.

Nous sommes, bien sûr, et je suis bien placée, avec mes collègues, notamment Claude DARGENT et Gilles ALAYRAC Claude DARGENT siège à la Commission départementale de l'héliport -, pour dire que nous voulons limiter aux seuls vols de services publics l'utilisation de l'héliport Paris - Issy-les-Moulineaux, mais les implantations envisagées ne nous conviennent absolument pas. Elles seraient au c?ur d'opérations d'aménagement mixte qui ne sont absolument pas susceptibles de générer une demande de trafic d?hélicoptères, d'autant plus que ces quartiers ont vocation à devenir des quartiers qui auront beaucoup de logements, qui auront aussi des entreprises, mais ce ne sont pas des quartiers d'affaires dans lesquels on pourrait assumer des vols d'hélicoptères pour des services privés.

Donc, je voudrais aussi, et c?est ce qui est exprimé dans ce v?u, m'étonner de l'absence de précisions, tant sur la situation actuelle de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux? Alors, certains annoncent parfois à grands coups d'effets de manche la fin de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux, puis on apprend que ce n'est pas tout à fait cela, et puis on apprend en fait que l'on pourrait en finir avec Issy-les-Moulineaux mais c?est pour surcharger d?autres quartiers de Paris, notamment de l'Est et du Nord. Cela ne va pas ! Cela ne va pas !

Il faut que l'on avance de façon sérieuse et aujourd'hui, ce n'est pas ainsi qu'avance l'Etat.

Donc je souscris au v?u présenté par le 18e en souhaitant, et c'est le sens du v?u de l'Exécutif, l?étendre aux autres secteurs parisiens qui pourraient être concernés par le projet de la DGAC.

Dans le v?u de l'Exécutif, je demande que l'Etat renonce à son projet d?implanter de nouvelles stations d'héliports à Aubervilliers et à Bercy-Charenton. Si tel n'était pas le cas, je demande, et que notre Conseil demande aux autorités compétentes l?organisation prochaine d'un débat public. Tout cela doit être discuté et débattu et pas décidé dans tel ou tel bureau administratif, mais donner lieu à un débat sur le bien-fondé d'un tel projet, en impliquant bien sûr les communes, les arrondissements et les riverains concernés.

Je vous remercie.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci.

Madame PIGEON, en vertu de ce que vient d'expliquer Mme HIDALGO et de la présentation du v?u n° 81 bis de l?Exécutif, retirez-vous le v?u n° 81 ?

Mme Frédérique PIGEON . - Bien sûr, d'autant que la démarche proposée est bien plus large et bien plus forte.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Bien. Dans ce cas, le v?u n° 80 est retiré.

En revanche, je mets aux voix le v?u ...

Ah ! Une explication de vote, Monsieur MENGUY. Décidément !

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Oui, on ne se quitte pas, là !

Madame le Maire, mes chers collègues, la question de l'héliport est une vraie et belle question. Quelle est la réalité ?

La réalité, c'est que l'héliport de Paris - Issy-les-Moulineaux situé dans le 15e, c?est 12.000 rotations par an et 5.000 transits. La réalité, c?est que, les quartiers des Frères Voisin et Balard - pour y habiter, je sais de quoi je parle - n?en peuvent plus et ne supportaient plus cette accumulation de nuisances permanentes qui empêchaient les habitants d'avoir une vie quotidienne normale.

La vérité, c?est que, jusqu'à il y a quelques mois, aucun élu de cette Majorité du Conseil de Paris n'a jugé bon de régler cette affaire et de considérer que c'était une question prioritaire.

La vérité, c?est que c'est uniquement par l'intervention de Jean-François LAMOUR et Philippe GOUJON que les choses ont bougé...

(Mouvements de protestation sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, Communiste et élus du Parti de Gauche et EELVA).

Eh ! Oui, mes chers collègues, je comprends que ça vous déplaise, la vérité n?est pas toujours agréable à entendre.

Que les choses ont bougé, que le Ministre des Transports à été saisi directement, que c'est en mairie du 15e qu?il a annoncé que les vols commerciaux seraient supprimés d'ici courant 2011, qu?un certain nombre de plateformes seraient mises à l?étude dans le cadre du Grand Paris dans la métropole.

Alors, quelle est la vérité aussi par rapport à ces v?ux ?

C'est qu'enfin, enfin ! Les élus de gauche ont décidé de nous rejoindre dans ce combat pour l'amélioration du quotidien du sud du 15e arrondissement, et en premier lieu, Mme HIDALGO, qui a été bien absente jusqu'alors de ce combat.

Par ce v?u, vous faites la démonstration de plusieurs erreurs.

D?abord, vous fondez des v?ux, et je cite, sur des articles de presse et donc sur des choses qui doivent être à mon avis vérifiées.

La deuxième chose, c?est que Mme HIDALGO se trompe lorsqu'elle parle de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux puisque c?est l?héliport qui se situe dans le 15e arrondissement, et c'est l'héliport de Paris-Issy-les-Moulineaux, et non d'Issy-les-Moulineaux !

La vérité est que Mme HIDALGO se trompe lorsqu?elle dit que rien n'a été fait?

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. Monsieur MENGUY, j?attire votre attention sur votre temps de parole.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - ... puisque par l'intervention des députés du 15e arrondissement, et j?en terminerai bientôt, c?est la suppression totale des vols gouvernementaux, ce sont des mesures sur l'altitude et les axes d'accès à l'héliport du 15e qui ont été modifiés.

Enfin, la vérité est que par ces v?ux, Mme HIDALGO avoue noir sur blanc qu'elle souhaite que la question pour le 15e soit réglée le plus tardivement possible et que finalement, le quotidien des habitants du sud du 15e ne l'intéresse pas. Ce qu'elle veut faire, c'est de la politique politicienne, et croyez-le bien : les habitants du 15e arrondissement le sauront très rapidement.

Donc, nous ne voterons pas ces deux v?ux.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur MENGUY, de cet exposé tout à fait objectif, très factuel et très clair.

M. GAREL m'a demandé la parole pour une explication de vote.

M. Sylvain GAREL. - Il vaut mieux entendre ça et des hélicoptères que d'être sourd, effectivement.

Mais franchement, je suis abasourdi de ce discours. Je vous signale que les militants écologistes du 15e et de tout Paris se battent contre cet héliport depuis des années, voire des dizaines d'années.

Ben ! Tu n'as pas beaucoup vu parce que je pense qu?il ne fréquentent pas les mêmes réunions que vous?

Mais ils se sont mobilisés depuis des années. On a déposé des v?ux dans la précédente mandature, déjà, pour demander la fermeture de cet héliport, bien entendu, vous pouvez les retrouver, vous pouvez retrouver les v?ux des "Verts"?

Ah ! Très efficace !

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. Monsieur MENGUY, s?il vous plaît !

M. Sylvain GAREL. - Excusez nous de ne pas être majoritaires au niveau de l'État mais cela viendra un jour : vous verrez, on sera efficace par rapport aux héliports.

Parce que la solution de l'héliport n'est pas de restreindre l'héliport d'Issy-les-Moulineaux, ce n?est pas d?en mettre ailleurs, c?est de supprimer les héliports ! L'hélicoptère n'est pas un mode de transport durable, donc il faut supprimer le transport en hélicoptère.

Je vous remercie.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. Madame HIDALGO ?

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Je voudrais rappeler à mes collègues que les habitants du 15e arrondissement n'estiment pas que leur problème devra être réglé en créant des nuisances complémentaires ailleurs.

Et d'ailleurs, depuis le temps que certains leur annoncent que tout cela va être réglé, je crois qu?ils ont compris que c'était un peu plus compliqué que cela et que les annonces dans les journaux ou dans les tribunes des uns et des autres ne valaient pas grand-chose.

Pour ma part, je pense qu?il faut travailler sérieusement. Travailler sérieusement, c'est effectivement demander un grand débat public, être dans la transparence, que l'État soit dans la transparence vis-à-vis des habitants de Paris et de sa métropole pour que nous sachions comment d'une part assumer la nécessité des vols qui sont des vols de service public, et comment faire en sorte que tel ou tel quartier ne soit pas tout d'un coup soumis a des nuisances dont on sait qu'elles sont extrêmement importantes. Pour les vivre dans le 15e arrondissement et pour les habitants d'Issy-les-Moulineaux, nous savons que ces nuisances sont très importantes. Donc, il ne s'agit pas de se débarrasser du problème comme certains le voudraient en disant : allons mettre cette nuisance, et de préférence, pourquoi pas, dans l'est ou dans le nord parisien.

Ce n'est pas notre vision, ni même je crois, ce qu?attendent de nous les Parisiens. Nous sommes ici au Conseil de Paris, et cette position-là, nous l'assumons partout dans Paris, y compris auprès des habitants du 15e, qui sont aussi intelligents et généreux, et qui n'ont pas envie d'être pris pour des imbéciles lorsqu'on leur explique des choses qui ne se réalisent pas et en leur expliquant que leur problème sera atténué en augmentant ceux des autres.

Merci.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci, Madame la Maire.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u présenté par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2010, V. 324).