Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu relatif aux fermetures successives du gymnase Burgard (15e) déposé par le groupe U.M.P.P.A.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2010


 

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant à l'examen d'un certain nombre de v?ux ne se rapportant à aucun projet de délibération.

Nous commençons par le v?u n° 78 déposé par le groupe U.M.P.P.A., et la parole est à M. Jean-Baptiste MENGUY pour une minute.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Merci, Madame le Maire.

Ce v?u est en fait un épisode d'une longue série concernant le gymnase Burgard. Vous n'êtes pas sans connaître, parce que la mairie du 15e a alerté à de nombreuses reprises la Mairie de Paris, les problèmes d'infiltration dus au toit du gymnase et encore une fois compte tenu des intempéries, nous ne pouvons que constater que les problèmes ne sont pas réglés et que les choses n'avancent pas. C'est la raison pour laquelle nous avons souhaité déposer ce v?u, afin d'alerter encore et encore une nouvelle fois la Mairie de Paris sur ces problèmes qui empêchent de nombreux sportifs de pouvoir pratiquer leur discipline dans de bonnes conditions au moins des conditions de sécurité quand le gymnase lui-même n'est pas fermé.

Je vous remercie.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Monsieur le Conseiller.

Pour vous répondre, la parole est à M. Jean VUILLERMOZ.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - Je me vais essayer d'être aussi bref que vous.

Il est clair que le fonctionnement de ce gymnase est perturbé par plusieurs malfaçons qui ont eu pour conséquences des infiltrations d?eau. Le problème vient du fait que le gymnase est situé sous une dalle, soutenant un jardin qui est la propriété d'une société privée immobilière.

Par contre, il est faux de dire que les associations ne peuvent pas poursuivre une activité pérenne. A ce jour, il y a eu malheureusement mais seulement 15 fermetures sur les 348 premiers jours de l'année 2010.

Ces 15 fermetures sur 348 jours de l'année 2010, c'est une gêne, nous le reconnaissons et tout le monde souhaite que la situation puisse être améliorée le plus rapidement possible, mais il ne faut pas nier la complexité du dossier et le fait qu'à un moment donné ce sera à la justice de prendre les décisions qui s'imposent.

Comprenez donc que si je suis préoccupé par le confort des utilisateurs du site, je suis également soucieux du bon usage des deniers publics et en l'espèce, je ne vois pas en quoi la collectivité parisienne devrait supporter le coût d'une responsabilité qui incombe à un autre. Je dis simplement à titre indicatif, que le coût des travaux de réparation est estimé à un million d'euros.

C'est pourquoi la Ville va utiliser la voie juridique pour imposer la réalisation des travaux aux personnes morales désignées comme responsables par les différents experts. Et donc, à ce stade, je ne peux préjuger ni du rythme ni de l'issue finale que prendra cette voie juridique, et donc, je ne peux qu'émettre un avis défavorable à votre v?u même si je comprends très bien les désagréments qui sont causés par ce gymnase.

Je vous demande de retirer ce v?u, s'il vous plaît.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Vous me faites signe que non, j?en déduis que vous ne voulez pas retirer le v?u comme vous le propose M. Jean VUILLERMOZ.

Allez-y rapidement.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Nous maintenons le v?u.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est repoussé.