Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu relatif à la dégradation du parc social 228 rue de Courcelles (17e) déposé par les groupes U.M.P.P.A. et C.I.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2010


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Le v?u n° 102, déposé par Mme Brigitte KUSTER, Mme Françoise de PANAFIEU, M. Jérôme DUBUS et les élus de la majorité municipale du 17e arrondissement est relatif à la dégradation du parc social au 228, rue de Courcelles, dans le 17e arrondissement.

Je donne la parole à M. Jérôme DUBUS, pour le groupe Centre et Indépendants, pour une minute.

M. Jérôme DUBUS. - Très rapidement, je m'en suis entretenu tout à l?heure avec le président de la S.I.E.M.P.

Au 228, rue de Courcelles, il y a un certain nombre de locataires qui sont mécontents de la manière dont est entretenu l'immeuble. Ce n'est d'ailleurs pas seulement rue de Courcelles, mais il se trouve que ce sont eux qui ont pétitionné largement, puisque 85 % des locataires ont signé cette pétition.

Ils ont du mal à être entendus par la S.I.E.M.P., qui refuse pour le moment de les recevoir ; visiblement, ça va s'arranger.

Il me semble donc, pour le moins, que l?on pourrait recevoir ces pétitionnaires et faire en sorte que l'immeuble soit mieux entretenu.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président.- Monsieur MANO ?

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - En même temps, quand j'entends dire que la S.I.E.M.P. refuse de les recevoir, j'ai comme information précise que la S.I.E.M.P. a fait deux réunions sur place avec les locataires depuis le début de l'année, courant octobre, il y a donc un peu plus d'un mois.

Bien évidemment, des choses ont été prises en compte par la S.I.E.M.P. avec notamment les questions de ménage qui ont été améliorées avec un contrôle plus tatillon de la prestation de l'entreprise.

En ce qui concerne les portes de parking, elles fonctionnent.

En ce qui concerne la sécurisation, évidemment, la S.I.E.M.P. a des propositions qui devront se traduire par des travaux importants de changement des portes.

Tout ceci est en ordre.

Je pense donc que la S.I.E.M.P. qui est, me semble-t-il, un bailleur proche de ses locataires, remplit ses missions.

Il est assez facile de faire signer un locataire contre son propriétaire, vous en conviendrez.

C?est pour ça que je proposerai un avis défavorable à votre v?u.

Néanmoins, soyez rassuré par la prise en compte d'un contact étroit entre le bailleur et les locataires.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est rejeté.