Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DDEEES 280 - Signature d'une convention de délégation de service public pour la gestion de six marchés couverts alimentaires.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2010


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous passons à la 2e Commission et nous examinons le projet de délibération DDEEES 280 relatif à la signature d?une convention de délégation de service public pour la gestion des six marchés couverts alimentaires.

La parole est à Mme Laurence DREYFUSS, pour le groupe U.M.P.P.A., cinq minutes, pas une de plus !

Mme Laurence DREYFUSS. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur le Maire, la délibération qui nous est proposée aujourd'hui répond à une volonté de la Ville de confier à un délégataire unique la gestion de six marchés couverts, dont le marché Passy situé dans le 16e arrondissement. Ce plan dit "de relance" s'accompagne d'une hausse des droits de place demandés aux commerçants qui pourrait s'élever à 10 % par an pendant les cinq prochaines années.

D'autre part, le candidat retenu entend consacrer 15 % de l'espace à la restauration rapide, au détriment donc des commerçants sur place.

Sur le marché Passy, il faudra donc supprimer au minimum quatre emplacements et surtout changer les horaires d'ouverture de celui-ci. En effet, ce marché couvert, qui correspond parfaitement au quartier, est ouvert de 8 heures à 13 heures et de 16 heures à 19 heures. C'est donc une délibération sans cohérence avec le projet de restauration rapide dont l'offre ne manque pas sur le quartier Muette.

Enfin, je suis intervenue plusieurs fois sur les travaux à entreprendre au niveau de la cour intérieure et des sanitaires. Vous nous dites que la Ville investit énormément dans ces marchés couverts et donc qu?il est normal qu'elle adapte les loyers demandés aux commerçants.

Je voudrais donc savoir le calendrier que vous souhaitez mettre en ?uvre pour les travaux sur le marché Passy.

Merci.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame.

La parole est, pour vous répondre, à Mme Lyne COHENSOLAL, adjointe compétente.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Merci, Monsieur le Maire, pour toutes ces appréciations.

Je voulais répondre à Mme DREYFUSS que cette convention de délégation de service public pour la gestion des six marchés couverts est une convention extrêmement intéressante qui fait suite aux précédentes délégations de service public que nous avions pour la gestion de ces marchés couverts alimentaires. C'est une part importante du patrimoine de la Ville et une mission de service public essentielle : soutenir le commerce de proximité et apporter un service aux habitants, avec une offre fraîche, diversifiée et de qualité.

Parmi les six marchés couverts qui font l'objet de cette délibération, nous avons Saint-Germain, Saint-Martin, Saint-Quentin, Passy, Batignolles et Ternes.

Vous m?interrogez sur le marché Passy, dans le 16e arrondissement, qui est un marché qui marche bien, un beau marché, sur lequel nous avons déjà investi pas mal d'argent sur les travaux pour les entrées et, naturellement, sur lequel nous continuons à travailler avec la mairie du 16e arrondissement.

Si nous avons demandé au délégataire que nous avons choisi de travailler sur les espaces collectifs de restauration dans les marchés - dans tous les marchés -, c'est parce que nous avons pu vérifier et constater que dans l'ensemble des marchés, pas seulement à Paris, mais ailleurs aussi, le fait d'avoir un espace de restauration collective amène plus de clients et permet au marché d'être un lieu de rassemblement et de convivialité beaucoup plus important et intéressant que quand les habitants ne font que passer, acheter et partir.

Il se trouve que nous avons fait une espèce de "benchmarking" sur beaucoup de halles alimentaires à Paris et en province et nous voyons, c'est très clair, que, quand les gens peuvent s'arrêter, manger, prendre un café et reprendre leurs courses, ils font davantage d'achats.

D'autre part, dans ces marchés, qui sont souvent en c?ur de quartier, il y a beaucoup de monde qui veulent, à l'heure du déjeuner, pouvoir aussi consommer.

Or, vous le savez, il se trouve que j'ai habité aussi dans ce quartier un temps, il y a beaucoup de gens qui travaillent ou qui habitent dans ce quartier qui pourraient venir déjeuner au marché d'une manière plus intéressante peut-être que dans certains self-services de moins bonne qualité.

Nous voudrions donc proposer ce lieu de restauration et de refuge pour les gens à l'heure du déjeuner.

Nous le ferons faire par le délégataire, naturellement en concertation avec les commerçants du marché et la mairie du 16e. Il n'est pas question d'imposer de manière autoritaire quoi que ce soit, mais je pense que c'est un plus qu'on peut apporter au marché de Passy, qui est un marché intéressant, qui marche bien, avec, en particulier, une très belle offre en poissonnerie.

Le but est d'aller vers encore plus de qualité et plus de convivialité, et non de gêner qui que ce soit. Les choses seront donc faites en concertation.

Enfin, en ce qui concerne le prix des places, soyons clairs, Madame, nous sommes sur un prix des places de marchés couverts inférieur, en ce moment, au prix des places des marchés découverts, donc nous sommes simplement en train de remettre les choses en état.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 280.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2010, DDEEES 280).