Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la création d'un équipement culturel dans la Z.A.C. "Boucicaut" (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2010


 

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant au v?u n° 85, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la création d'un équipement culturel dans la Z.A.C. "Boucicaut" et c'est Mme MACÉ de LÉPINAY qui va le présenter.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Madame la Maire.

Effectivement, il est question de la Z.A.C. "Boucicaut". Compte tenu des variations de superficie et de destination de l?espace culturel prévu sur la Z.A.C. "Boucicaut", le Conseil du 15e arrondissement a adopté un v?u que je présente au nom de son maire et de ses élus, qui demande que les élus du 15e, précisément, soient associés à la réflexion sur la vocation de ces mètres carrés culturels et qui fait un certain nombre de propositions.

En fait, il s'agit, Madame HIDALGO, de travailler sérieusement et d'être dans la transparence.

Je vous remercie, mes chers collègues, de bien vouloir adopter notre v?u.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. Madame HIDALGO ?

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - C'est un sujet dont nous débattons depuis longtemps et qui a été acté par notre Conseil et des votes majoritaires dans la programmation, notamment de la Z.A.C. "Boucicaut". Nous avons fait le choix d'un espace culturel de 750 mètres carrés, qui ne prend pas d'ailleurs sur les logements, puisqu'à un moment donné, la question s'est posée : "Faut-il un espace plus grand mais au détriment, forcément, des logements et notamment des logements sociaux ?"

Je crois que nous avons, avec ce projet de Z.A.C. "Boucicaut", un projet d?éco-Z.A.C. extrêmement équilibré, d'ailleurs avec une belle architecture, avec des choix architecturaux tant pour les logements que pour les équipements publics qui peuvent y être, qui en font vraiment un lieu, un c?ur d'îlot exemplaire. J'invite celles et ceux qui ne connaissent pas ce lieu à y venir.

Paul CHEMETOV a été et est l?architecte urbaniste coordonnateur. Il y a eu aussi un travail très sérieux - je le dis pour ceux qui ne connaissent pas bien ce lieu - notamment sur le patrimoine à préserver et la correspondance entre l'architecture nouvelle et ce patrimoine ancien de l'architecture hospitalière du 19e siècle.

Sur le lieu à vocation culturelle, 750 mètres carrés sont prévus. D'ailleurs, ils sont déjà programmés dans un immeuble pour lequel la R.I.V.P. a déjà organisé un jury, nous avons déjà choisi un architecte pour les logements et cet équipement qui va avec, et nous allons, bien sûr, travailler sur la détermination de ce lieu.

Mais je n'accepte pas le v?u que vous proposez, qui enferme finalement ce que devrait être cet espace culturel dans un certain nombre de préconisations. Je propose qu'avec la Direction des Affaires culturelles, qui a conduit un travail, avec la S.E.M. également, qui porte ce projet, que nous ayons bientôt, en début d'année, un travail avec la mairie d'arrondissement pour préciser ce projet culturel.

Mais je me permettrai de rejeter votre v?u qui, je trouve, nous enferme dans des préconisations qui ne sont pas forcément les plus opportunes et je vous donne rendez-vous en janvier pour préciser, dans le cadre de réunions avec les services de la Ville, la S.E.M., moi-même, la Direction des affaires culturelles et l'adjoint aux affaires culturelles, ce que sera ce lieu culturel du 15e arrondissement.

Je vous remercie.

Donc, c'est un avis défavorable.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci, Madame HIDALGO.

Madame MACÉ de LÉPINAY ?

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - 30 secondes !

Merci, Madame le Maire.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - 30 secondes.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Vous avez remarqué que, dans l?énumération des personnes qu?a faite Mme HIDALGO à la fin, il n?est pas question des élus du 15e !

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Si, si, elle a précisé : la mairie du 15e. "Rendez-vous en janvier avec la mairie du 15e".

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Non, non !

A la fin, il n?était pas question de la mairie du 15e.

Je ne vois pas pourquoi ce v?u vous enferme. Il demande simplement une concertation avec les élus du 15e et il n'enferme rien du tout puisque, au contraire, il donne plusieurs pistes, sept ou quelque chose comme cela, et il dit "entre autres".

Donc, au contraire, il ouvre considérablement la concertation. Je ne vois pas du tout en quoi ce v?u enferme.

Je vous remercie de respecter les élus du 15e qui existent !

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. Madame MACÉ de LÉPINAY, un, en vertu de ce que vous venez de dire, j'en déduis que vous ne retirez pas votre v?u, deux, je réaffirme que Mme HIDALGO avait mentionné la mairie du 15e dans les interlocuteurs pour une réunion en janvier. Rendez-vous qu'elle vous a donné et qu?elle confirmera ultérieurement.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est rejeté.