Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DDEEES 308 - Signature d'un avenant à la convention de délégation de service public de gestion du lot C des marchés découverts alimentaires (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2010


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Projet de délibération DDEEES 308, page 7 de l'ordre du jour.

La parole est à Mme Laurence DREYFUSS, pour cinq minutes.

Mme Laurence DREYFUSS. - Merci, Monsieur le Maire.

Lors du Conseil de Paris, dans sa séance des 18 et 19 octobre, j'interrogeais Mme Lyne COHEN-SOLAL sur le dispositif et le calendrier de la reprise en gestion directe, en régie donc, du marché Saint-Didier par la Ville. Vous m'aviez alors répondu dans votre intervention : "quand la Ville gère en direct un marché, elle fait exactement la même chose que ce qu'elle demande à ses concessionnaires, puisque ceux-ci assurent une délégation de service public, c?est-à-dire qu?ils font au nom de la Ville ce que la Ville se projette de faire, donc quand la Ville reprend en régie, les commerçants n'ont aucun souci à se faire, c'est presque la même chose, mais avec des gens un peu différents".

Aujourd'hui, c'est quand même un peu un changement de programme, pour la partie au moins située en extérieur. En effet, si je reprends la délibération, on peut lire : "Cependant, la partie située à l'extérieur du marché, par sa configuration et son organisation, s'apparente à un marché découvert alimentaire et nécessite, à ce titre, le montage et le démontage des structures de marché. Dès lors, la Ville ne disposant pas de compétences nécessaires", alors qu?en octobre, tout allait bien et la Ville était donc compétente.

Là, elle n?est donc plus compétente à la bonne gestion de ce site et afin d'assurer la continuité du service public et de permettre aux commerçants de maintenir leur activité, la partie extérieure du marché Saint-Didier sera donc intégrée au lot C de la convention de délégation service public où vous l?aviez d?ailleurs enlevée. Elle revient donc dans la délégation de service public, donc faire et défaire.

Le problème que je posais en octobre dernier n'était donc pas si simple, comme vous me le faisiez remarquer.

Nous voterons quand même cette délibération avec un peu d?humour.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Très bien.

Madame COHEN-SOLAL ?

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Monsieur le Maire, je vais répondre à Mme DREYFUSS que je ne sais pas si les responsables de la mairie du 16e trouvent que le marché Saint-Didier est vraiment dans un état formidable ; cela n?a pas été notre constat.

Nous constatons que le marché Saint-Didier a besoin de beaucoup de travaux.

On peut se poser la question sur la salubrité de certains endroits du marché Saint-Didier. Pour vendre de l'alimentaire, les bâtiments du marché couvert ne sont pas du tout conformes? En plus, dans ce marché coexistent plusieurs types de marchands : des marchands alimentaires du marché couvert, des marchands non alimentaires du marché couvert, des marchands alimentaires du marché non couvert? Bref, vous avez une espèce de palette qui s'est constituée au cours de l?histoire, sur laquelle il est très difficile d?y voir clair.

Nous voudrions d?abord faire en sorte de dynamiser le marché couvert. C?est pour cela que cette délibération a été faite.

Pour redynamiser ce marché couvert, nous voulons le reprendre en régie afin de regarder comment les choses se passent, faire en sorte que tous les marchands participent à la dynamisation de ce marché couvert.

Pour la partie marché découvert, qui n?est pas du tout le même métier, nous la donnons en ce moment à gérer à un concessionnaire qui s'occupe des marchés découverts, puisque c?est leur métier - au passage, les marchands seront moins taxés par la Ville, puisqu?en marché découvert, ils paieront un peu moins cher que ce qu?ils payent aujourd?hui. Ce que nous souhaitons c'est remettre en marche l'ensemble de ce lieu, qui est un lieu intéressant, qui se trouve sur une linéarité commerçante importante mais qui ne marche pas bien par rapport au reste du quartier.

Nous voudrions donc remettre en état ce marché Saint-Didier.

Je vous le dis au passage, Madame DREYFUSS, je regrette infiniment de ne pas avoir pu m?en entretenir directement avec le maire du 16e arrondissement. Nous avons pris trois rendez-vous auxquels il n'a malheureusement pas pu venir. Nous travaillons beaucoup avec les services sur le marché Saint-Didier et nous aimerions bien le faire encore plus en osmose avec la mairie du 16e.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le projet délibération DDEEES 308.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstention ?

Le projet de délibération est adopté. (2010, DDEEES 308).