Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, SG 163 - Rénovation des Halles. - Signature d'avenants n° 1 à plusieurs marchés de prestations intellectuelles dans le cadre du réaménagement du quartier des Halles (1er).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2009


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération SG 163 concernant la rénovation des Halles.

La parole est à M. Jacques BOUTAULT et Mme Anne HIDALGO lui répondra.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Je voudrais attirer l'attention de notre Assemblée sur la réunion publique qui s'est tenue le 22 juin dernier, au cours de laquelle la quasi-totalité, en tout cas l'immense majorité, des intervenants s'est interrogée sur le calendrier de cette mise en ?uvre de la rénovation des Halles. Les problèmes posés initialement concernaient la salle d'échange du R.E.R., les circulations et les voiries souterrraines. Ces questions étaient primordiales dans la mise en ?uvre du projet et l'ont initié. Pourtant ces aménagements ne seront achevés qu?en 2016, après six ans de travaux. Et ces travaux vont démarrer par l'accessoire, c'est-à-dire la remise totale à plat du jardin alors qu'en réalité ce jardin ne nécessiterait que quelques aménagements. Puis on passera à la construction d'un centre commercial prestigieux entraînant des travaux dont les nuisances pour l'environnement et les riverains n'ont pas à être illustrées, vous les imaginez facilement.

Je souhaiterais que nous tenions compte des remarques qui ont été formulées par le public lors de cette réunion du 22 juin. Et que l'on repense le calendrier d'aménagement de ces travaux, qu'on parte de ce qui est essentiel aujourd'hui, notamment en raison des coûts importants que vont générer cette remise à plat du jardin et la construction de cette fameuse canopée, coûts très importants pour la Ville, puisqu?ils se montent à 680 millions d?euros. Il me paraîtrait plus pertinent de commencer par ce qui est urgent aujourd'hui, c'est-à-dire les transports en commun et les circulations souterraines.

Je vous remercie pour votre attention.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Anne HIDALGO pour vous répondre.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, au nom de la 8e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Je crois que M. BOUTAULT est bien au courant de la situation, puisque, comme c'est normal, il a participé à toutes les réunions que nous avons eues sur le sujet ainsi qu'au vote de la délibération que nous avons adoptée ici il y a quelques mois.

D'abord, la réunion publique à laquelle fait référence M. BOUTAULT est une réunion publique dans le cadre de plusieurs enquêtes publiques organisée par un commissaire enquêteur ; le commissaire enquêteur va recueillir l'ensemble des avis et nous fera un rapport, comme il se doit légalement de le faire, en toute indépendance.

Je ne peux pas laisser dire que les travaux de voirie auraient été reculés pour n'être achevés qu?en 2016 parce que nous l'aurions décidé ainsi.

Je crois que M. BOUTAULT, comme tous ceux qui participent activement à ce dossier, savent qu'à la demande de la R.A.T.P. et du S.T.I.F., nous avons une programmation des travaux sur les voiries souterraines et sur, notamment, le pôle d'échange qui tient compte des demandes du S.T.I.F. et de la R.A.T.P. On ne va pas se substituer à eux pour définir un calendrier qui ne serait pas le calendrier qui leur paraît également acceptable.

Nous allons engager dès 2010 des travaux sur les voiries souterraines, puisque nous avons besoin de modifier un certain nombre d'espaces souterrains, de créer un nouvel accès, le fameux accès Marguerite de Navarre, mais là, je sais que M. BOUTAULT connaît par c?ur ce sujet.

Donc, je ne peux pas laisser dire que nous ferions les choses en dépit du bon sens, en commençant par la surface pour finir par le sous-sol. Il sait très bien qu?en fait, ce chantier, on va l?attaquer par différents bouts ; on l'attaque par le jardin, par la canopée, par les travaux qui vont être faits dans le centre commercial, par la création de nouveaux espaces culturels et on l'attaque aussi, dans le même temps, par les voiries souterraines pour créer les espaces nécessaires à une meilleure desserte de ce site et un meilleur accès par les transports en commun pour les usagers des transports en commun.

Je ne doute pas que le commissaire enquêteur fera part de toutes les remarques des riverains. Il y a eu beaucoup de réunions, beaucoup de réunions de concertation avec un comité de concertation, avec un garant de la concertation sous la précédente mandature. Nous sommes maintenant dans une phase plus active où non seulement nous poursuivons les réunions de concertation et les groupes de travail avec les associations principalement concernées, mais où, en plus, l'enquête publique organise ses propres réunions.

Je crois donc que personne ne manque d'information ; en tous les cas, elles sont disponibles pour tous ceux qui veulent bien s'intéresser à ce sujet en toute bonne foi.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci pour ces rappels.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SG 163.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Abstention du groupe "Les Verts".

Le projet de délibération est adopté. (2009, SG 163).

Je vous remercie.